-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’architecte de l’extradition de “Abderrazak El Para” à la tête de la DGDSE

L’architecte de l’extradition de “Abderrazak El Para” à la tête de la DGDSE

Le général-major Djamel Kehal a été installé ce samedi 14 mai dans ses nouvelles fonctions de directeur général de la Direction générale de la documentation et de la sécurité extérieure (DGDSE) par le général de corps d’armée Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

À cette occasion, Said Chanegriha a tenu une rencontre avec les cadres de la DGDSE, « auxquels il a donné des instructions et des orientations relatives essentiellement à l’impératif de faire preuve du plus haut degré de professionnalisme dans l’exécution des missions assignées et de redoubler d’efforts avec dévouement et abnégation afin de relever les défis sécuritaires engendrés par les évolutions accélérées enregistrées sur les plans régional et international ».

Le général-major Djamel Kehal remplace le général-major Nourredine Mokri qui a été désigné à ce poste en janvier dernier. Ce dernier avait succédé au général-major Mohamed Bouzit, qui avait à son tour remplacé le colonel Kamel Eddine Remili en avril 2020.

Avant sa nomination à ce poste, il était le directeur général de la sécurité préventive à la présidence de la république (DSPP).

Il convient de signaler que le général-major Djamel Kehal a été l’architecte des négociations à Paris en 2004 entre les autorités algériennes et les représentants des rebelles tchadiens du Mouvement pour la démocratie et la justice tchadien (MDJT) qui ont conduit à l’extradition en Algérie du chef terroriste Amar Saïfi dit “Abderrazak le para”, qu’ils avaient arrêté au nord du Tchad. Il était alors en poste au Consulat de Paris.

Chef de la zone V, à l’est de l’Algérie, du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), “El Para” a été livré à l’Algérie en octobre 2004 via la Libye après huit mois de captivité dans les camps du MDJT. Il a défrayé la chronique par l’une des plus longues prises d’otages de 32 touristes européens qui a duré de février à août 2003.

Auparavant, le général-major Djamel Kehal a pris les fonctions de  chargé d’affaires à l’ambassade d’Algérie en Iran durant les derniers mois avant sa fermeture en  1992 en plein tension entre Alger et Téhéran. Les relations entre les deux capitales ont repris en 2000.

Le nouveau patron de la DGDSE a été formé en Algérie et dans plusieurs académies militaires internationales.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email