-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le général Hassan condamné à cinq ans

Le général Hassan condamné à cinq ans

Le général Abdelkader Aït Ouarabi dit Hassan, ancien patron de la lutte antiterroriste au sein du DRS, a été condamné avant-hier à cinq ans de prison ferme par le tribunal militaire de Mers El Kebir, dans la wilaya d’Oran, dans un procès qui s’est déroulé à huis clos. Dans son réquisitoire, le procureur militaire a requis une peine de cinq années de prison ferme qui a été confirmée par les juges.

Sept témoins ont été auditionnés au cours du procès, selon des sources au sein du tribunal militaire qui ont précisé que le général-major Mohamed-Lamine Médiene dit Toufik, ex-patron du Département du renseignement et de la sécurité (DRS), n’a pas été cité à comparaître tel que demandé par les avocats du général Hassan.

Suite au verdict, le collectif de la défense, constitué de maîtres Khaled Bourayou, Mokrane Aït Larbi et Ahmed Touphali Tayeb, a annoncé qu’il fera appel dans un délai règlementaire de huit jours.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de la séance du matin de ce procès, les avocats ont souligné que « dans la forme, les procédures se sont déroulées normalement ».

Pour rappel, le général Hassan a été arrêté en août dernier et présenté devant le juge d’instruction du tribunal militaire de Blida qui a ordonné son transfert vers le tribunal d’Oran pour y être jugé pour plusieurs chefs d’inculpation. Selon ses avocats, il était poursuivi pour « non-respect des consignes militaires » et « destruction de documents militaires ».

Les avocats de l’accusé ont expliqué devant le tribunal que la destruction de ces documents rentrait dans le cadre d’une opération d’infiltration d’un groupe armé terroriste et elle était menée sous la direction du général Toufik. Le président du tribunal militaire d’Oran, Djeloul Boukhari, a suspendu l’audience vers 13 heures, soit 4 heures après le coup d’envoi du procès. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email