Le forum mondial de la jeunesse 2023 reporté et consacre ses revenus au développement – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Monde

Le forum mondial de la jeunesse 2023 reporté et consacre ses revenus au développement

Le forum mondial de la jeunesse 2023 reporté et consacre ses revenus au développement
Le Dr Ragheb annoncant la reprise du WYF

Le Forum mondial de la jeunesse (WYF) prévue dans la station balnéaire de Charm el-Cheikh dans le Sinaï égyptien n’aura pas lieu cette année ont annoncé les organisateurs, précisant que les fonds prévus pour cette 5e édition seront orientés vers des initiatives de développement.

Lors d’une conférence de presse tenue samedi au Caire, la directrice exécutive du WYF Rasha Ragheb a expliqué que cette décision intervient sur demande des «Jeunes du Programme Présidentiel » qui ont plaidé pour une mise en œuvre d’un large paquet d’initiatives et de projets de développement au lieu de la tenue de la 5e édition.

Les changements internationaux induits par les crises mondiales successives (Covid-19 et guerre en Ukraine) ont eu des répercussions humanitaires et économiques qui ont deviennent des fardeaux supplémentaires pour les pays, des gouvernements et des citoyens.

Selon les organisateurs, il est devenu nécessaire d’alléger des charges économiques tout en poussant « la roue du développement » dans laquelle la jeunesse égyptienne constitue l’une des franges les plus importantes.

Le WYF a été lancé en 2017 à l’initiative du président Abdel Fattah Al-Sisi en tant qu’opportunité pour les jeunes d’interagir avec les décideurs et pour les participants du monde entier de créer des réseaux afin d’échanger sur une pléthore de thèmes notamment les changements climatiques, la sécurité sociale, l’entrepreneuriat

Les éditions précédentes du WYF ont vu un éventail de chefs de gouvernement, d’experts universitaires, d’innovateurs, de jeunes leaders internationaux et de jeunes influenceurs se rendre à Charm el-Cheikh pour justement participer à des débats et à des panels.
Toutefois, la 5e édition cèdera la place aux initiatives qui seront mis en œuvre et qui se déclinent autour de cinq projets majeurs, a fait savoir Mme Ragheb.

Les premières initiatives seront lancées pour soutenir l’entrepreneuriat et les petites et moyennes entreprises (PME), en mettant l’accent sur l’aide aux entrepreneurs dans le lancement de leur entreprise ou l’augmentation du volume de leurs activités par le biais d’incubateurs d’entreprises et de programmes de formation, indiquent les organisateurs.

Cette initiative sera menée en coopération avec l’initiative Ebda pour le développement de l’industrie égyptienne, la Fondation Haya Karima, la Fédération des industries égyptiennes, la société Entlaq, l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel, le Programme des Nations Unies pour le développement ainsi que l’Organisation internationale du travail. Organisation.

La deuxième initiative intitulée « Apprendre à gagner », vise à préparer les jeunes égyptiens, arabes, africains et expirés sur le marché du travail et à renforcer leurs compétences d’employabilité. L’initiative sera mise en œuvre en coopération avec le Fonds des Nations Unies pour l’enfance et l’Académie nationale de formation.

La troisième initiative abordera les défis de la sécurité alimentaire en offrant des programmes de soutien aux industries alimentaires en Égypte et en Afrique. Ebda, l’Alliance nationale pour le développement civil, la Fondation Haya Karima et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture participent à la mise en œuvre de ce programme.
Le WYF lance également un programme de soutien en santé mentale, qui vise à fournir un soutien psychologique, des soins de santé et des soins communautaires, en particulier aux réfugiés, aux migrants et à ceux qui arrivent en Égypte depuis des zones de conflit. L’initiative sera mise en œuvre en coopération avec la nouvelle Fondation « Fahim » et l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

La cinquième initiative intitulée « Empower Refugees and Migrants » vise à améliorer l’intégration des migrants et des réfugiés au sein du système éducatif, les services de soins de santé accessibles et les programmes de protection sociale. Elle sera mise en œuvre en collaboration avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, l’Organisation internationale pour les migrations, la fondation « Save the Children » et la Croix Rouge international.

Par ailleurs, le forum lancera la Plateforme mondiale des jeunes pour les volontaires, qui servira à promouvoir la culture du volontariat, à aider les volontaires à participer aux actions humanitaires et de de développement, ciblant les populations pauvres et les pays touchés par les guerres, les conflits ou les effets du changement climatique. Cette initiative sera mise en œuvre en collaboration avec la Fondation Haya Karima, l’Alliance nationale pour le travail de développement civil, l’Union arabe du volontariat et le programme du volontariat des Nations Unies.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email