-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le FLN prépare un grand rassemblement

Le FLN prépare un grand rassemblement

C’est inhabituel. En plein été on assiste, surpris, à une intense activité politique. Tous les jours, on informe sur des consultations et des rencontres entre des partis politiques, dont les points de vue sont diamétralement opposés.

Selon un communiqué du FLN diffusé samedi, le secrétaire général du vieux parti, Djamel Ould Abbès, rencontre aujourd’hui à 13 heures au siège du parti le secrétaire général de l’Alliance nationale républicaine (ANR), Belkacem Sahli.

Initialement prévue la semaine dernière, cette rencontre a été reportée sans qu’aucun motif ne soit fourni. Elle intervient dans la foulée de celles tenues avec Abderrezak Makri du MSP et Ahmed Ouyahia du RND. Ould Abbès a également rencontré d’autres responsables politiques comme Bengrina d’El Bina ou Soltani, l’ancien président du MSP. Ces entretiens sont suivis par une autre rencontre prévue mardi avec l’ex-ministre, Amar Ghoul, président de Tajamou Amel Al Djazaïr (TAJ).

Demain, en matinée, Djamel Ould Abbès participera à la cérémonie d’ouverture de l’université d’été de l’Alliance pour le renouveau estudiantin national (AREN) à Tlemcen. Il est prévu à cette occasion un fort rassemblement estudiantin, avec plusieurs organisations, qui devront annoncer leur soutien au président de la République Abdelaziz Bouteflika en lui demandant également de briguer un cinquième mandat en 2019.

En élargissant ses consultations, Ould Abbès confirme l’annonce faite récemment d’une grande rencontre de tous les partisans du cinquième mandat en faveur du président de la République.
Selon des informations émanant du parti, le FLN cherche à organiser un méga rendez-vous de soutien en faveur de Bouteflika, avant la rentrée sociale en septembre prochain.

Par ailleurs, Abderrezak Makri, qui lui aussi multiplie les rencontres autour de son initiative du consensus national, rencontrera demain Abdellah Djaballah, président du Front pour la justice et le développement (FJD). Il vient d’annoncer que juste après les fêtes de l’Aïd El-Adha il fera un premier bilan, avant de se lancer en septembre dans les consultations avec une vingtaine d’organisations de la société civile, des associations et des syndicats. C’est en octobre que Makri prévoit d’animer des meetings à travers le territoire national.

Par ailleurs, le groupe parlementaire des indépendants à l’Assemblée populaire nationale (APN) a appelé, hier, le peuple algérien à “s’attacher à l’unité nationale et à défendre les principes de la République démocratique populaire et sociale”.
Dans un communiqué signé par son président, Lamine Osmani, le groupe parlementaire a lancé un appel au peuple algérien pour “faire preuve de vigilance, s’attacher à l’unité nationale et défendre les principes de la République démocratique populaire et sociale”.
Il a exhorté “la classe politique à hisser le niveau du débat à la hauteur des défis et des développements que connaît l’Algérie”, l’appelant également “à ne pas impliquer l’Armée nationale populaire (ANP) dans les controverses politiques”, tout en saluant “le rôle constitutionnel de l’ANP et ses sacrifices pour la défense du pays”.

Après avoir rappelé que la prochaine élection présidentielle “assurera la continuité des réalisations politiques, économiques, sociales et culturelles qu’a connues le pays”, le groupe parlementaire des indépendants a appelé le peuple algérien “à préserver ses acquis historiques, politiques et économiques, à poursuivre les réformes et le processus de construction et de développement et à mobiliser les capacités nationales pour contrecarrer toute menace susceptible d’attenter à la sécurité et à la stabilité du pays”.

L’Algérie connaît aujourd’hui “une conjoncture difficile” qui englobe “plusieurs dangers qui guettent les frontières nationales, outre les surenchères politiciennes qui véhiculent la discorde et menacent l’unité nationale”.
 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email