-- -- -- / -- -- --
Culture

Le film ” Get back”, ressuscite les Beatles

Le film ” Get back”, ressuscite  les Beatles
The Beatles, le groupe le plus mythique de tous les temps vit ses derniers jours

C’est un film qui était très attendu depuis des années : “The Beatles : Get Back”, un documentaire réalisé par Peter Jackson à partir de près de 60 heures de rushes du groupe datant du début de l’année 1969.

Quelques mois avant leur séparation, les Beatles ont passé plusieurs semaines ensemble sur un nouveau projet initié par Paul McCartney : filmer et enregistrer les répétitions pour jouer en direct comme un vrai groupe de Rock ‘n’ Roll. Cette série documentaire de six heures disponible en streaming dévoile les coulisses et le processus créatif du groupe de Liverpool quelques mois avant leur séparation.

Alors que l’on commémore aujourd’hui les 20 ans de la disparition de George Harrison, The Beatles n’en finissent pas de fasciner et ce, plus de cinquante ans après leur séparation. Retour en 1969, sur le point d’imploser, le groupe répète un show télé qui deviendra finalement le célèbre et dernier concert sur le toit de leur société Apple Corps à Londres.

Après avoir lâché les tournées et les concerts dès 1966, le quatuor passe énormément de temps à expérimenter en studio, en overdub (prise de son et mixage). Les Fab Four décident alors, pour changer la donne, d’enregistrer en prise direct, pour retrouver l’instantanéité de leurs débuts, et acceptent d’être filmés durant le processus de composition.

L’idée du TV Show est finalement annulée et le groupe en profite pour se lancer dans l’enregistrement de ce qui deviendra l’album définitif “Let It Be” dans un temps record : composer et enregistrer un album en seulement trois semaines. Bien loin de l’atmosphère morose que l’on aurait pu imaginer de la fin d’un des plus grand groupes du XXe siècle, l’ambiance, malgré quelques accrochages, est marquée par la complicité, la camaraderie et surtout une force créatrice déconcertante à seulement quelques mois de leur split, rendant encore plus mystérieuse cette séparation.

C’est Peter Jackson, réalisateur néo-zélandais du “Seigneur Des Anneaux” qui s’est attelé à l’immense tâche du montage, avec plus de 57 heures de pellicule et 150 heures de matière sonore à sélectionner. La restauration des pellicules est quant à elle, époustouflante.

« C’était l’enfer, le tournage du film Let It Be. Même le plus grand fan des Beatles n’aurait pas enduré ces six semaines de misère. C’était la plus misérable session sur Terre », avait confié John Lennon à l’automne 1970.

L’histoire de « l’hiver du mécontentement » (pour reprendre les mots de George Harrison) s’écrivit donc ainsi : le réalisateur Michael Lindsay-Hogg parvint à « sauver » 80 minutes de cet « enfer » pour son documentaire . Lequel eut le malheur supplémentaire de prendre l’affiche le mois suivant la terrible nouvelle tombée sur le monde en avril 1970 : oui, Paul McCartney avait éventé la mèche, c’en était fini des Beatles.

Malgré les bons moments du film, un medley rock’n’roll fort joyeux et surtout la formidable prestation « impromptue » sur le toit de la bâtisse d’Apple, on ne retenait les images de Yoko Ono « monopolisant » John, les mines tristes de Ringo Starr et une impression générale d’ambiance pourrie. Pour tout le monde, y compris les protagonistes durant des décennies d’entrevues, c’était le chapitre noir de l’aventure magique des Beatles, selon de nombreux anciens fans ayant vu le film.

Les 25, 26 et 27 novembre 2021 Peter Jackson livre une minisérie documentaire de six heures sur la plateforme Disney+. Des heures bien plus heureuses qu’on le pensait, écrit-on dans les communiqués d’Apple et de Disney. Sans compter Paul qui a dit partout en entrevue avoir « changé sa perception » après avoir vu le travail de Jackson : c’était finalement plein de joie, ce mois-là. Levée de boucliers instantanée des exégètes, journalistes et fans, brandissant leurs bootlegs en preuve. Révisionnisme historique !

Le documentaire ne se divise pas seulement en trois parties, mais en trois actes : Twickenham Film Studios (les répétitions en vue de ce qui devait à l’origine être un spectacle de nouvelles chansons pour la télévision), Apple Studios (les enregistrements d’un projet plus modeste : faire un album) et The Rooftop.

“The Beatles : Get Back” est actuellement disponible en streaming sur Disney Plus. À noter qu’un livre officiel comprenant des photos inédites de ce moment historique vient de sortir aux éditions Seghers.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email