-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le FFS chez Ali Benflis

Le FFS chez Ali Benflis

L’ancien chef de gouvernement, Ali Benflis, a reçu, hier matin une délégation du FFS conduite par Mohand Amokrane Cherifi, membre de l’instance présidentielle.

La rencontre a porté sur la proposition soumise par le FFS d’une conférence nationale du consensus entre le pouvoir et l’opposition. Selon le communiqué rendu public, la rencontre a été l’occasion pour le plus vieux parti de l’opposition de faire connaître les objectifs, le contenu et les mécanismes de cette initiative.

« Celles-ci (les questions) ont fait l’objet d’une présentation de la part de la délégation du FFS, qui a été suivie d’un échange de vues approfondi et franc entre les deux délégations tant sur l’initiative elle-même que sur la crise politique d’une gravité sans précédent à laquelle le pays est actuellement confronté », affirme Ali Benflis.

Il a salué le rôle historique du FFS dans la promotion des droits et des libertés démocratiques. et souligné « avoir toujours plaidé pour le consensus national afin de faire sortir le pays de cette grave crise politique ». Une crise qui commande « plus que jamais auparavant, le rassemblement de toutes les forces patriotiques soucieuses d’engager le pays sur la voie du changement démocratique ordonné, graduel et apaisé ».

Pour que ce consensus garde son authenticité, il devra se former entre forces politiques représentatives et légitimes, qu’il s’agisse du pouvoir ou de l’opposition nationale, estime Benflis. Il propose de retourner aux urnes et d’apporter une solution effective à la crise.

Accord pour la rencontre sur le consensus national

S’exprimant sur l’initiative du FFS, Benflis a rappelé son attachement au principe du consensus national, qu’il a déjà fait sien en l’érigeant en axe fondamental dans son programme pour la dernière échéance présidentielle, et qu’il continue de promouvoir comme instrument privilégié du règlement de la crise politique actuelle.

Benflis dit avoir la certitude qu’un consensus qui serait recherché en dehors des forces politiques légitimes et représentatives n’est pas de nature à fonder le règlement définitif et durable de la crise. Mardi dernier, le FFS avait également rencontré une délégation du RND composée de son président Abdelkader Bensalah, de Abdelkrim Harchaoui, Seddik Chiheb et Nouara Djaffer.

La délégation du FFS a exposé la démarche du parti visant à la reconstruction d’un consensus national, tout en déclinant la feuille de route et les principes adoptés par le parti afin de permettre la réussite de cette démarche, qui se veut inclusive et sans préalable. Les cadres du RND étaient attentifs à l’exposé des représentants du FFS et ont posé plusieurs questions relatives à ce sujet.

Mettant l’accent sur l’intérêt du dialogue pour préserver la cohésion sociale et renforcer l’unité nationale, les deux parties ont convenu d’approfondir les échanges, notamment concernant la conférence de consensus. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email