Le Dr Sifi sur la relance de l’industrie nationale : «Il faut agir vite et efficacement» – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Le Dr Sifi sur la relance de l’industrie nationale : «Il faut agir vite et efficacement»

Le Dr Sifi sur la relance de l’industrie nationale : «Il faut agir vite et efficacement»

Le constat sur la réalité de l’industrie nationale est fait. Maintenant, il faut passer au travail et proposer des solutions efficaces et opérationnelles sur le terrain pour rattraper le retard industriel. Tel est l’avis du président-directeur général de l’Université industrielle, le Dr Ghrieb Sifi, pour qui l’accès au foncier industriel est un obstacle majeur pour les investisseurs algériens.

Le foncier industriel et l’amélioration du climat de l’investissement étaient à l’ordre du jour d’un des ateliers prévus dans le cadre de la conférence nationale sur la relance industrielle, animé par des experts. Selon le Dr Ghrieb Sifi, l’accès au foncier industriel constitue l’obstacle majeur pour les investisseurs algériens. Les choses vont probablement changer avec la création de l’agence nationale du foncier, comme annoncé par le président de la République lors de l’ouverture des travaux de la conférence sur la relance industrielle.

Cette nouvelle agence aura certainement plus de prérogatives et, surtout, plus de transparence, de façon à permettre «aux industriels d’accéder plus facilement au foncier industriel», a estimé le P-DG de l’Université industrielle lors de son passage hier sur les ondes de la Chaîne 3. Cette transparence sera consacrée, a-t-il précisé, par un travail de recensement du foncier industriel, qui est en cours, lequel permettra d’orienter les investisseurs.

Cette agence doit aussi recourir à la numérisation qui saura garantir la transparence mais aussi la rapidité dans le traitement des demandes du foncier industriel. «La transparence c’est d’abord avoir un accès facile aux procédures d’acquisition des terrains. Le foncier industriel existe déjà, il suffit de réajuster les méthodes d’attribution et ce n’est pas aussi difficile que ça», a indiqué l’intervenant, affirmant l’existence d’une volonté suffisante pour lever toutes ces contraintes. Il a ainsi insisté sur la nécessité de simplifier les procédures administratives pour l’accès au foncier et réduire les délais de son attribution, soulignant la nécessaire collaboration de l’ensemble des autres départements ministériels.

Interrogé sur le non-aboutissement des recommandations émises dans les précédentes rencontres, où des propositions ont été formulées pour le secteur de l’industrie, et le risque de voir les recommandations de ces assises sur la relance industrielle connaître le même sort, l’invité de la rédaction de la Chaîne 3 a affirmé que la situation n’est pas la même. «On n’a pas le choix. On ne doit pas rater cette occasion», a souligné M. Sifi, insistant sur la nécessité d’agir «vite, rapidement et efficacement».

Concernant la forte présence du secteur financier et bancaire aux différents ateliers organisés dans le cadre de cette conférence, dédiée au secteur industriel, il a affirmé que leur présence va permettre d’élaborer des propositions «très pertinentes» sur le plan financier. «On s’attend à l’accélération des procédures et la réduction des taux d’intérêt, ce qui permettra d’avoir un flux d’investissements assez important pour l’industrie», a-t-il expliqué.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email