-- -- -- / -- -- --
Sports

Le Doyen dos au mur, les Canaris à cœur vaillant

Le Doyen dos au mur, les Canaris à cœur vaillant

On connaitre ce soir qui animera la finale de coupe d’Algérie 2015-2016 contre le NA Hussein Dey, prévue le 01 Mai prochain sur la pelouse du complexe Mohamed Boudiaf.

Les Sang et Or ayant été les premiers faut-il le rappeler à composter leur billet pour ce rendez-vous en battant sur le fil du rasoir l’USMAB Abbés (1-0) jeudi.

Les regards seront donc tournés vers le temple du football algérien où le Mouloudia d’Alger pensionnaire de l’élite et plusieurs fois vainqueur de ce trophée sera en opposition au cendrillon de cette édition, l’US Tébéssa de Division mateur Est.

Un duel de forces opposées qui laissent croire à une simple formalité pour les Algérois sur le papier. Mais force est de reconnaître que ce sera une autre paire de manche sur le terrain devant des Canaris venus à Alger avec un cœur gros comme çà pour bouleverser la hiérarchie et faire en sorte de rentrer dans l’histoire.

Les Canaris de Thévest, sous la houlette du technicien algérois, Med Belaredj, gonflés à bloc par ses deux victoires face à l’USMB puis l’USMH aux tours précédents et soutenus par toute une région et un président qui n’a pas hésité à promettre monts et merveilles, dont une omra pour toute l’équipe sont venus à Alger depuis 5 jours, sans complexe puisque n’ayant rien à perdre comme l’a souligné le boss et leur capitaine et ex. mouloudéen, DouadiI El Eulmi.

Nous avons constaté de visu que, l’effectif de l’UST est bien au grand complet et les joueurs sont plus que décidés à faire valoir leurs connaissances footballistiques au cours de cette belle confrontation historique, d’autant plus que leur adversaire n’est pas à présenter et a pour nom le MCA, donné avec archi favori.

Même si le Mouloudia sera dans son fief et avec l’apport de son peuple, rien ne dit que c’est gagné d’avance surtout en l’état actuel des choses et cette crise qui secoue le Doyen dans ses entrailles.

L’US Tébessa, sans pression ne jure que par l’exploit devant un onze mouloudéen dos au mur et face à l’obligation de résultat pour sortir la tête de l’eau et aller chercher cette finale qui redonnera une âme à l‘équipe pour sauver une saison à mettre aux oubliettes jusque-là. Place au beau football et que le meilleur gagne ! Attention à la marche, messieurs les charmeurs de Dame Coupe ! 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email