-- -- -- / -- -- --
Sports

Le dossier de l’haltérophile Walid Bidani déposé au MJS

Le dossier de l’haltérophile Walid Bidani déposé au MJS

La Fédération algérienne d’haltérophilie (FAH) a déposé au ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) le dossier « d’athlète de haut niveau » de Walid Bidani pour obtenir une bourse de préparation aux prochaines échéances internationales inscrites au programme de l’haltérophile, a-t-on appris jeudi de l’instance fédérale.

« Au cours de cette semaine, on a déposé, au MJS, le dossier de bourse de préparation d’athlète de haut niveau de notre haltérophile, Walid Bidani, afin qu’il entame dans de bonnes conditions sa préparation aux quatre échéances internationales qui l’attendent en 2017 », a déclaré à l’APS le secrétaire général de la FAH, Youcef Chekri. Walid Bidani (22 ans) aura à préparer le championnat d’Afrique, le championnat arabe, les jeux de la Solidarité islamique et les championnats du monde. »

La demande a été accompagnée de tout le programme de préparation et les prévisions budgétaires que nous avons évaluées à 12 millions de dinars et qui englobent les stages, les compétitions d’application, la billetterie, les soins médicaux, le volet diététique et tout ce qui concerne sa préparation », a expliqué Chekri, ajoutant que la demande sera étudiée par les services concernées de la tutelle avant d’avoir la réponse finale. »

Je pense que pour notre dossier, c’est acquis à 90% et normalement on aura la réponse finale début janvier », a souligné le SG de la FAH, ajoutant qu’une fois la réponse reçue, une convention sera signée entre la Fédération et la tutelle. 

L’enfant de Maghnia avait participé aux derniers jeux Olympiques de Rio-2016 où il avait pris une honorable 13è place sur 23 concurrents, avec un total de 410 kg (190 arraché et 220 épaule -jeté). Il est le détenteur du titre africain de sa catégorie (+105 kg) en 2016. Bidani a été vice-champion du monde juniors en arraché en 2014 à Kazan (Russie) et possède aussi des titres arabes. « Bidani a énormément progressé dans ses charges (190 kg, 220 kg). Ce sont de bonnes performances mais il est temps qu’il passe à une autre étape de préparation, avec des moyens plus conséquents et une réelle prise en charge sur tous les volets.

Ce n’est qu’avec une préparation très poussée et un entourage propice qu’il peut valoir à l’haltérophilie algérienne des satisfactions d’ici les jeux Olympiques 2020 », a insisté le secrétaire général de la Fédération, ajoutant que le temps est venu pour que l’athlète s’aligne, dans le domaine de préparation et des moyens, sur les autres athlètes algériens de haut niveau.

Entraîné par son coach, Abdelaziz Mezouar, l’athlète n’a effectué qu’un seul stage à Maghnia, depuis les JO de Rio. Selon les techniciens, cela ne » suffit pas pour un athlète de la trempe de Bidani qui doit garder la forme car l’arrêt de l’activité en haltérophilie est toujours néfaste aux athlètes ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email