-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le dossier de la doyenne des juges d’instruction bientôt examiné

Le dossier de la doyenne des juges d’instruction bientôt examiné

Les membres du Haut-Conseil de la magistrature examineront, lors de leur prochaine réunion, le dossier de la doyenne des juges d’instruction du tribunal de Chéraga près la cour de Tipasa, laquelle a été provisoirement suspendue de ses fonctions suite à une décision prise à son encontre par le département ministériel de Tayeb Louh.

La juge en question serait impliquée dans une affaire de corruption pour laquelle sont également accusés une greffière exerçant dans la même instance judiciaire et son époux.

Ces derniers sont incarcérés à la nouvelle prison de Koléa. Par ailleurs, l’époux de la juge, qui se chargeait des grands dossiers, est lui aussi passible d’une poursuite judiciaire en matière pénale pour avoir utilisé le nom de sa femme dans des interventions. Il faisait croire à ses proies qu’il était en mesure d’intervenir auprès de son épouse pour les faire bénéficier soit d’un non-lieu, soit d’une liberté provisoire au cours des instructions judiciaires.

Il est fort possible, en outre, que la juge d’instruction mise en cause comparaisse devant les juges d’une autre juridiction pour répondre des graves accusations portées à son encontre lors de l’instruction judiciaire.

Les mis en cause sont poursuivis pour plusieurs chefs d’inculpation, notamment trafic d’influence, abus d’autorité, utilisation de la profession à des fins personnelles et faux et usage de faux dans des documents administratifs et officiels, notamment judiciaires. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email