-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le directeur de la production et quinze employés arrêtés pour détournement

Le directeur de la production et quinze employés arrêtés pour détournement

Les détournements des produits pharmaceutiques, entre autres le sérum, les injections et les médicaments coûteux, qui sont destinés aux hôpitaux, sont de plus en plus détournés par certains responsables et employés des sociétés privées. Le gain tiré de ce trafic est important.

La Gendarmerie nationale vient de dévoiler un nouveau scandale dans le secteur pharmaceutique. En effet, les enquêteurs de la Section de recherches de la Gendarmerie d’Alger ont procédé à l’arrestation du directeur de la production et de sept employés d’une société privée de médicaments sise à Alger, pour détournement de deniers publics et trafic de médicament, tandis que sept autres, impliqués aussi dans cette affaire, entre autres des clients et distributeurs, ont été à leur tour interpellés.

Les seize suspects ont été présentés hier au procureur de la République d’El-Harrach, dont le directeur de la production et sept employés d’une société privée de fabrication de médicaments, pour association de malfaiteurs, abus de confiance, abus d’autorité et négligence ayant conduit à la dilapidation de deniers publics, commercialisation de produits pharmaceutiques sans autorisation et vol qualifié commis au préjudice de ladite société privée.
Cinq d’entre eux ont été placés sous contrôle judiciaire et les autres ont été cités à comparaître à une audience ultérieure.

La Gendarmerie nationale est, pour le moment, sur les traces d’autres éventuels complices, mais refuse de révéler le nom de la société, car l’enquête est toujours en cours.

Tout a commencé le 24 août passé, suite à la disparition d’une quantité importante de médicaments. Une plainte a été déposée par un représentant de la société pour vol de médicaments, commis durant les mois de juin et juillet.

Il s’agit de plusieurs tonnes de médicaments d’un montant de plusieurs milliards de centimes. Chapeautée par le directeur de la production, la bande a réussi durant les mois de juin et juillet, à vendre plusieurs lots de médicaments sans que le propriétaire ne s’en aperçoive ni d’autres responsables. La plupart des lots de médicaments dérobés ont été enlevés la nuit.

L’enquête des gendarmes de la section de recherches, sur instruction du procureur de la République, a fait ressortir que les mis en cause ont dérobé les médicaments pour ensuite les vendre aux autres mis en cause, interpellés à leur tour.

Des perquisitions des domiciles des personnes impliquées ainsi que de leurs complices ont été effectuées dans les alentours d’Alger et dans d’autres wilayas du Centre, ce qui a permis aux enquêteurs d’élargir leurs investigations.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email