-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le DG de la Casnos appelle les non-salariés à payer leurs cotisations

Le DG de la Casnos appelle les  non-salariés à payer leurs cotisations

Le directeur général de la Caisse nationale de la sécurité sociale des non salariés (Casnos), M. Acheuk-Youcef Ahmed Fouad Chawki. a lancé un appel aux travailleurs exerçant pour leur propre compte de payer leur cotisation.

Le nouveau décret règlementant les assurances sociales pour les non salariés, et qui a été promulgué la semaine dernière, inclut plus de flexibilité dans le recouvrement de leurs cotisations, a indiqué, hier, le DG de la Casnos, lors d’une conférence de presse organisée à el Moudjahid.

M. Acheuk-Youcef a affirmé que cette mesure intervient pour faciliter à ces adhérents le payement de leurs cotisations, mettant l’accent sur les nouveautés incluses dans le décret. Il a expliqué que ce décret porte sur l’effacement des pénalités pour les cotisants accusant des retards de payement dans leurs cotisations annuelles.

Dans le but de faciliter à ces entreprises de régler leur situation et se mettre, ainsi, en conformité avec la loi, le directeur général de la Casnos a fait savoir qu’ « on va leur accorder un échéancier de paiement adapté à leurs capacités financières et s’ils honorent leurs échéanciers de paiement, ils seront exonérés des majorations et de pénalités de retard ».

Les concernés sont, de ce fait, appelés à ne payer que les cotisations de base, et ce avant le 31 mars 2016. Par ailleurs, il est porté à la connaissance des cotisants que la mesure deviendra caduque une fois que la date butoir est dépassée. 

Dans ce cas, les cotisants sont systématiquement soumis à la procédure judiciaire habituelle de non-paiement des cotisations. D’après le directeur, plusieurs cotisants se sont déjà rapprochés de son agence pour régler leurs factures. La mesure touche également les bénéficiaires des programmes Ansej et CNAC.

« Nous pouvons augmenter le nombre de nos clients grâce aux 90 000 entreprises qui se créent dans le cadre des différents dispositifs tels que l’ANSEJ et CNAC », a-t-il dit avant de préconiser la voie de la sensibilisation et du rapprochement avec les citoyens pour un meilleur acquittement de leurs cotisations.

« La loi permet à la CASNOS de faire pression sur les gens qui ne payent pas leurs cotisations. Mais nous préférons la sensibilisation qu’autre chose », a-t-il souligné. M. Acheuk déplorera au passage le peu d’intérêt accordé par certains non-salariés qui tardent à s’intéresser aux avantages de la couverture sociale et d’estimer que c’est « le seule système au monde qui permet à un seul assuré de bénéficier des soins et des médicaments, lui et ses ayants droit ».

Il ressort, selon les statistiques fournies par l’orateur, que seulement 600 000 adhérents Casnos sont à jour, donc un taux de 20% sur l’ensemble des assurés sociaux, affiliés à la Caisse.

Détaillant ces chiffres, le directeur général de la Casnos indique que sur les 600 000 affiliés, 67% sont des commerçants et 12% des artisans. Les agriculteurs sont ceux qui payent le moins leurs cotisations sociales, tandis que 82% des adhérents payent au minima, a-t-il poursuivi. « Quelque 90 000 entreprises naissent annuellement.

Ce qui équivaut à 90 000 assurés potentiels auprès de la Casnos », a-t-il également expliqué, tout en lançant que « le potentiel d’adhérents aux services de la Casnos s’élève à 3 millions d’assurés éventuels ». Un chiffre qui n’inclut évidemment pas les ayants droit. Selon lui, 80% des travailleurs non salariés cotisent au minimum pour leur retraite alors qu’ils peuvent payer au maximum.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email