-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le député Tayeb Mokadem exprime son indignation

Le député Tayeb Mokadem exprime son indignation

Le grave dérapage du Premier ministre français, Manuels Valls, à l’endroit de l’Algérie en exploitant l’image du Président Boutefilka, a fait grincer des dents le député RND de Tizi-Ouzou, Tayeb Mokadem. 

Dans une déclaration rendue publique et intitulée « Paris et sa diplomatie néocolonialiste », le député Tayeb Mokadem écrit en préambule que « suite au grave dérapage du Premier ministre français, en l’occurrence le sieur Manuels Valls, juste après qu’il ait été loyalement reçu par son Excellence, Abdellaziz Bouteflika, président de notre chère République algérienne démocratique et populaire, nous tenons à condamner énergiquement l’exhibition, mal intentionnée, des images sur les réseaux sociaux qui montrent notre cher Président dans un état de fatigue. »

« Le fait est d’autant plus grave puisqu’il s’agit d’un viol caractérisé de l’éthique médicale de la dignité de tout un peuple », indique encore l’auteur de la déclaration avant de poursuivre : « L’œuvre du sieur Valls, loin d’être innocente, est immonde et démoniaque ».

Le député Tayeb Mokadem soupçonne même Manuels Valls d’être venu pour autre chose que renforcer et raffermir les relations économiques et politiques entre l’Algérie et la France. 

« Encore une fois, note l’auteur de la déclaration, la diplomatie française commet une incartade que nous jugeons gravissime et impardonnable ». Tout en qualifiant le Premier ministre français d’« adolescent politique », le député Tayeb Mokadem affirme que « le geste de Manuel Valls est loin d’honorer la vieille génération, notamment l’ex-Président Jacques Chirac, que notre cher président aimait appeler « Jacques l’Africain » .

Après avoir terminé avec la « petite dimension » de Manuels Valls, le député Tayeb Mokadem poursuit son réquisitoire cette fois-ci contre Nicolas Sarkozy.

Qui d’entre-nous, s’insurge effectivement le député RND de Tizi Ouzou, peut oublier la portée criminelle et colonialiste de la loi promulguée par l’ex-Président français, Sarkozy, en 2005 pour glorifier les guerres menées outre-mer par la France coloniale, très particulièrement en Algérie où elle a commis des crimes, des exactions durant 132 ans, et ce au moment où notre peuple attendait toujours de cette nation un pardon officiel ? »

« Qui peut aussi oublier, s’insurge encore l’auteur de la déclaration, les provocations de ce même responsable (Nicolas Sarkozy) à l’endroit de notre pays lors de son déplacement en Tunisie en disant aux responsables tunisiens : « Vous n’êtes pas chanceux de partager des frontières avec l’Algérie » (…) » ?

Le député Tayeb Mokadem s’attardera encore longtemps sur certaines situations nourrissant encore l’ambiguïté entre l’Algérie et la France pour conclure enfin que l’Algérie restera la propriété entière et exclusive des seuls Algériens.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email