-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le déficit du Trésor public sera réduit de près de moitié

Le déficit du Trésor public sera réduit de près de moitié

L’Algérie s’attend à un déficit de 8% du Trésor public l’année prochaine, contre 15% cette année, selon le communiqué du Conseil des ministres diffusé à l’issue de l’adoption le projet de loi de finances pour 2017 adopté mardi soir en Conseil des ministres.

Alors que le projet de la LFC pour 2017, établi sur un prix de référence de 50 dollars le baril de pétrole, prévoit des recettes de 5 635,5 milliards de dinars (mds DA), 51 milliards de dollars environ, les dépenses budgétaires prévues dans ce projet se chiffrent à 6 883,2 mds DA, près de 63 milliards de dollars.

La part des dépenses de fonctionnement est de 4 591,8 mds, tandis que les dépenses d’équipements se chiffrent à 2 291,4 mds DA. Ces dernières ne seront pas payées cash mais financées par les lignes de crédits.

Avec ce repli des recettes d’hydrocarbures qui devraient atteindre 5 635,5 milliards de DA, l’Etat mise beaucoup sur les recettes de la fiscalité ordinaire pour alimenter le Trésor public en amassant 2 845,4 mds DA, soit une hausse de 3,5 % par rapport à 2016.

Quant aux prévisions pour la fiscalité pétrolière, l’on s’attend à 2 200 mds DA. Dans son communiqué, le Conseil souligne que « dans son volet budgétaire, le projet de loi de finances vise « la soutenabilité » des finances publiques soumises depuis plus de deux années à une chute « sévère » des prix des hydrocarbures.

Le choix d’un cours du baril de référence à 50 dollars est proche des projections du FMI, rendues publiques mardi, sur un prix du baril à 51 dollars.

En baisse depuis l’été 2014, de 110 dollars à moins de 45 dollars, les prix du pétrole ont connu une légère hausse après la décision des pays de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) de réduire leur production, lors de leur réunion fin septembre à Alger. Le prix du Brent était, mardi soir, de 51,31 dollars le baril.

Les hydrocarbures, qui représentent 95% des exportations nationales, assurant plus de 60% du budget de l’Etat, se sont repliés au 1er semestre 2016 pour s’établir à 12,6 milliards de dollars contre 18,3 milliards de dollars durant le premier semestre de l’année d’avant. Un recul important de 33,02% qui a incité le gouvernement à renoncer à certains projets d’investissements. 

Les transferts sociaux représentent 23,7% du budget 2017 

Une bonne partie des rentes d’hydrocarbures, soit 1 630,8 mds DA (14,3 milliards de dollars), sera affectée aux transferts sociaux, ce qui représenterait 23,7% du budget de l’année 2017.

 Les subventions des prix des produits de base (céréales, lait, sucre et huiles alimentaires) absorberont 413,5 mds de cette somme globale alors que 330,2 mds de DA sont consacrés au secteur de la santé et 305 mds destinés aux programmes nationaux de logement. 

Un choix qui, indique le communiqué du Conseil des ministres « reflète l’attachement de l’Etat à la justice sociale et à la solidarité nationale ». Un chiffre en guise de promesse à l’égard du peuple pour le rassurer que l’Etat n’abandonnera pas son soutien aux couches démunies, malgré les difficultés financières du Trésor public.

D’autant que les Algériens gardent en mémoire le spectre du PAS (Programme d’ajustement structurel) imposé par le FMI à l’Algérie dans les années 1980 et tout ce qu’il a impliqué comme austérité, inflation, pénurie et fermetures d’entreprises publiques.

La loi de finances pour 2017 « engage la mise en œuvre du premier segment de la « Trajectoire budgétaire 2017 à 2019 » adoptée par le Conseil des ministres et qui accompagne le « Nouveau modèle de croissance », indique le Conseil des ministres en insistant sur la « volonté des pouvoirs publics de soutenir, à la fois, la croissance de l’économie et l’effort de l’Etat pour le développement social et notamment le soutien aux couches défavorisées ». Par ailleurs, le Conseil des ministres a également approuvé un avant-projet de loi modifiant et complétant le Code des douanes.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email