-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le déficit commercial de l’Algérie a frôlé 18 milliards de dollars en 2016

Le déficit commercial de l’Algérie a frôlé 18 milliards de dollars en 2016

La balance commerciale de l’Algérie a affiché un déficit de 17,84 milliards de dollars (mds usd) pour l’année 2016, a annoncé lundi le directeur des relations publiques et de l’information à la Direction générale des douanes, Djamel Brika.

 « Un creusement de 4,8% par rapport à l’année d’avant où le déficit commercial avait atteint 13,71 mds usd », a-t-il précisé lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation des bilans des douanes pour l’année 2016.

Les chiffres communiqués par le responsable à la direction des douanes dénotent une forte baisse des exportations nationales qui ont régressé de 16, 7 % en passant à 28,88 mds usd en 2016 contre 34,66 mds usd en 2015. Les exportations des hydrocarbures, qui représentent la quasi-totalité des ventes nationales à l’étranger, ont chuté de 17,12 en passant à 27,1 mds usd en 2016 contre 32,69 mds usd en 2015.

Les exportations hors hydrocarbures ont également connu une baisse de 20,1%, passant à 2,063 mds usd en 2016 contre 2,582 mds usd en 2015. Quant aux importations, elles ont certes diminué de 9,62 % en se chiffrant à 46,72 mds usd en 2016, contre 51,7 mds usd en 2015. Mais leur volume est disproportionné par rapport aux recettes d’exportations. La baisse des importations a concerné pratiquement tous les produits. 

Les importations des biens d’équipement qui viennent en tête des achats de l’Algérie de l’étranger ont baissé à 15,89 mds usd durant l’année considérée, contre 17,74 mds usd l’année d’avant. Les biens destinés à l’outil de production, ont également diminué à 14,33 mds usd en 2016, contre 15,97 mds usd en 2015.

En outre, l’Algérie est parvenue à réduire sa facture d’importation de biens alimentaires de 1 milliard de dollars durant l’année considérée. Le groupe de bien alimentaire constitué essentiellement des céréales (blé dur et tendre, mais), laits et produits laitiers, légumes secs … a totalisé un montant de 8,22 mds usd, contre 9,31 mds usd en 2015.

Quant aux importations des biens de consommation non alimentaires, composés notamment de médicaments et produits pharmaceutiques, produits électroménagers, équipements informatiques, leur facture a été réduite à 8,27 mds usd, contre 8,67 mds usd en 2015.

Les statistiques douanières communiquées par ce même responsable précisent par ailleurs que les exportations ont couvert les importations à hauteur de 62% en 2016, contre 67% en 2015.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email