-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le déficit commercial de l’Algérie a dépassé 10 milliards de dollars

Le déficit commercial de l’Algérie a dépassé 10 milliards de dollars

Le déficit de la balance commerciale de l’Algérie s’est nettement aggravé durant les neuf premiers mois de l’année, atteignant plus de 10,33 milliards de dollars (mds usd), contre un excédent de près de 4,09 mds usd à la même période 2014, selon les chiffres publiés par les Douanes algériennes.

Certes, ce déficit est la conséquence de la chute libre des cours du pétrole, mais il y a aussi le fort déséquilibre enregistré entre les importations et les exportations.

De janvier à septembre, les recettes d’exportation, constituées principalement des hydrocarbures, ont chuté de 40,24 %, en s’établissant à 28,86 mds usd, contre 48,29 mds usd à la même période de 2014. Par contre, les importations ont baissé de seulement 11,34 % en passant à 39,19 mds usd, contre 44,2 mds usd à la même période de l’année précédente.

Cette baisse des exportations s’est répercutée sur le taux de couverture des importations, qui a atteint 74 % durant les neuf premiers mois de 2015 contre 109 % à la même période de l’année 2014. Les exportations des hydrocarbures, qui ont représenté 94,56 % du total des exportations, ont été évaluées à 27,29 mds usd contre 46,58 mds usd (-41,41%).

Les exportations hors hydrocarbures, déjà trop faibles, ont également baissé à 1,57 milliard usd, soit une chute de 8,29% par rapport aux neuf premiers mois de 2014. Les produits hors hydrocarbures exportés sont constitués notamment du groupe demi-produits avec près de 1,28 md usd (-6,85%), les biens alimentaires avec 193 millions usd (-17,17%), les produits bruts avec 77 millions usd (-8,33%).

Par contre, les exportations des biens d’équipements industriels ont stagné à 14 millions usd. Il en est de même pour les biens de consommation non alimentaires qui restent à 8 millions usd. Pour les importations, les statistiques douanières indiquent une hausse des biens d’équipement agricoles qui ont augmenté de 9,36% pour atteindre 526 millions usd.

Il y a tout de même une diminution des importations en produits bruts de l’ordre de 19,33% (1,17 md usd), les produits alimentaires avec 7,05 mds usd (-18,47 %), le biens de consommation non alimentaires avec 6,57 mds usd (-16,54 %), le groupe des énergies et lubrifiants avec 1,69 md (-12,6 %), les demi-produits avec 8,97 mds usd (-8,24 %) et les biens d’équipements industriels avec 13,2 mds usd (-5,87 %).

Les importations réalisées sur les neuf premiers mois 2015 ont été financées par cash avec 59,02 % (près de 23,13 mds usd), les lignes de crédits avec 38,06 % (14,91 mds usd), tandis que le reste des importations a été financé par le recours aux comptes-devises des importateurs et aux autres transferts financiers avec 2,88 % globalement (plus de 1,14 md usd).

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email