-- -- -- / -- -- --
Digital Space

Le débit internet en Algérie bientôt amélioré

Le débit internet en Algérie bientôt amélioré

Le débit internet et le réseau téléphonique connaîtront une nette amélioration dans les prochains jours, suite à l’installation de nouveaux diffuseurs, a annoncé ce dimanche le ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Brahim Boumzar.

Après la décision de libération de nouvelles fréquences internet prise par le ministère de la Poste et des Télécommunications, le débit internet devrait connaître une nette amélioration durant le mois prochain. C’est ce qu’a révélé le ministre, lors de son passage sur les ondes de la Chaîne 1 de la Radio nationale.

«Les citoyens remarqueront, à partir de la fin de ce mois et au début du mois prochain un changement dans la qualité du réseau téléphonique et du flux d’internet», a-t-il déclaré. Selon lui, dans le cadre de l’application des instructions du président de la République pour augmenter le débit d’internet, des équipements modernes ont été importés, et dont l’entrée rapide a été facilitée par les Douanes.

Il a expliqué que le gouvernement a lancé des projets de création de nouvelles stations de diffusion appelées «High Points» car elles ont été installées au-dessus des installations de groupes locaux, en particulier dans les grandes villes souffrant de pression. Les résultats se feront sentir dans quelques jours. Il convient de souligner que la qualité du débit internet devient un outil indispensable pour la croissance économique et l’amélioration de la qualité de vie des citoyens.

En effet, la qualité du débit internet a toujours posé problème en Algérie et la situation s’est aggravée pendant la période du confinement, notamment avec le recours de la majorité des entreprises au télé-travail. C’est la raison pour laquelle le président de la République avait, en août dernier, ordonné au ministre de la Poste et des Télécommunications de venir «immédiatement à bout du problème de la faiblesse du débit internet et d’élaborer un rapport détaillé sur cette question».

Brahim Boumzar avait par la suite présidé une rencontre avec les responsables des trois opérateurs de téléphonie mobile pour unifier les efforts et œuvrer à améliorer les services et le débit internet au profit des citoyens, assurer un haut et très haut débit, et ce dans le respect du principe d’équité dans le traitement avec les différents opérateurs public et privés. Notons qu’en décembre 2019, l’Algérie a été classée 138e en termes de fluidité et de vitesse d’internet, soit l’avant-dernière pire connexion au monde devant la Palestine qui clôture la liste.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email