Autodafé du Coran: Le Danemark fait son mea culpa  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Autodafé du Coran: Le Danemark fait son mea culpa 

Autodafé du Coran: Le Danemark fait son mea culpa 

Le ministre des Affaires étrangères, Ahmed Attaf, a reçu, ce lundi, un appel téléphonique de son homologue du Danemark, Lars Lökke Rasmussen, dans lequel il fait son mea-culpa suite à l’autodafé du Coran par des racistes devant les ambassades des pays musulmans à Copenhague dont celui de l’Algérie.

Le ministre danois a informé M. Attaf que son pays a finalisé le texte de loi devant mettre fin aux autodafés du Coran. Il a également présenté ses excuses pour la vague d’autodafés du Coran devant les ambassades des pays musulmans, a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le ministre danois a souligné que « le gouvernement de son pays finalise aujourd’hui (hier, NDLR) le texte de loi devant mettre fin à ces pratiques inqualifiables », ajoutant que le Parlement sera saisi de ce projet de loi dès la reprise de sa session dans quatre semaines.

Le chef de la diplomatie danoise a également « exprimé ses regrets et excuses pour la vague criminelle d’autodafé du Coran devant les ambassades de pays musulmans, y compris l’ambassade d’Algérie à Copenhague ». Le ministre danois a qualifié ces actes «d’intolérables et d’inacceptables » et a estimé qu’« ils étaient intrinsèquement contraires aux traditions d’accueil, d’ouverture et de tolérance qui sont solidement ancrées dans la société danoise », a précisé le MAE.

En outre, l’appel téléphonique a été l’occasion pour les deux ministres de s’entretenir sur la préparation de la 20e session de la Conférence ministérielle des pays africains et pays nordiques devant se tenir à Alger du 16 au 18 octobre prochain, sous le thème : « Renforcement du dialogue sur la base des valeurs communes ».

Pour rappel, le ministère des Affaires étrangères avait convoqué à la fin du mois de juillet dernier, l’ambassadrice du Danemark en Algérie et du chargé d’affaires auprès de l’ambassade du Suède à Alger pour transmettre les protestations et les condamnations de l’Algérie contre les actes d’autodafé du Saint Coran dans ces deux pays. L’Algérie avait aussi appelé ces deux pays à prendre « les mesures nécessaires » pour mettre un terme à ce genre de comportements, rejetés par les religions monothéistes et les lois internationales. 

De plus, intervenant, lors de la 18e session extraordinaire du Conseil des ministres des Affaires étrangères des Etats membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), Ahmed Attaf avait appelé les pays musulmans à « une action collective et une riposte ferme » qui soit à la hauteur de la gravité de « l’acte répréhensible et condamnable » d’autodafé du Coran en Suède et au Danemark. Il a aussi affirmé que la récurrence des actes de profanation et d’autodafé d’exemplaires du Saint Coran en Suède et au Danemark « sans que les auteurs ne soient inquiétés ni appréhendés constituent « une violation éhontée des valeurs de coexistence et de respect mutuel ».  

A l’issue du Conseil des ministres des Affaires étrangères des Etats membres de l’OCI, une résolution condamnant fermement les autodafés et leur récurrence a été adoptée.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email