-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

Le comité de pilotage du plan national de lutte contre le cancer installé

Le comité de pilotage du plan national de lutte contre le cancer installé

Le ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, Abdelmalek Boudiaf, a procédé à Alger à l’installation du comité de pilotage du Plan national de lutte contre le cancer.

S’exprimant lors de l’installation officielle de ce comité, le ministre a expliqué que son rôle consiste en le suivi, l’alerte et l’aide à l’application sur le terrain dudit plan qui s’étale de 2015 à 2019 et présidé par le professeur Messaoud Zitouni.

M. Boudiaf a précisé que « des rencontres trimestrielles, semestrielles et annuelles auront lieu afin d’évaluer les avancées” en matière d’application de ce plan.

A cette occasion, le ministre a souligné que le dossier du cancer bénéficie d’un intérêt particulier de la part du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, “qui suit personnellement le dossier avec un grand intérêt ».

M. Boudiaf n’a pas manqué d’encourager les membres du comité à qui il a exprimé la “disponibilité” des autorités publique à les accompagner dans la concrétisation de ce plan.

Pour ce qui est de la prévention, le ministre a estimé que celle-ci “tend à prendre une place importante ces deux dernières années”. “En Algérie, la prévention a pris une place importante depuis 2 ans”, note Abdelmalek Boudiaf, qui cite l’expérience cubaine en la matière. “Cuba est un modèle dans la prévention.

C’est ce qui lui a permis de devenir un leader en matière de santé”, a indiqué le ministre, qui a mis en évidence les accords conclus à l’occasion de la visite en Algérie du président cubain, Raul Castro.

“Cette visite est une grande victoire pour notre système de santé”, s’est félicité le ministre, annonçant l’arrivée en Algérie d’une forte délégation cubaine les prochains jours pour concrétiser les accords signés.

A propos des vaccins, M. Boudiaf a plaidé pour que l’Institut Pasteur retrouve sa “vocation” en terme de recherche et de production. “L’Institut Pasteur doit revenir à sa vocation qui est la recherche et la production”, a-t-il souligné, plaidant, dans ce sens, pour “une lutte contre cette l’importation”.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email