-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le Cnapeste regrette le retard de la direction de l’éducation

Le Cnapeste regrette le retard de la direction de l’éducation

Le CNAPESTE de Béjaïa continue d’exprimer son mécontentement envers la Direction de l’éducation sur « le retard répétitif dans la gestion des différents dossiers qui lui ont été soumis pour régularisation ».

Le Conseil de wilaya de Béjaïa du syndicat qui, le mois dernier, « constate avec regret la non prise en charge effective par la Direction de l’éducation des différentes situations exposées, qui demeurent toujours, malgré les engagements pris, au stade de promesses ».

Ce sont là les termes du Cnapeste de Béjaïa qui contenus dans un communiqué qui nous a été transmis. « Qu’il s’agisse des multiples situations administratives individuelles et collectives, des différentes situations financières, des promotions et intégrations, ou encore de la formation des enseignantes et des enseignants … plusieurs situations restent encore non résolues de manière définitive » fait observer le syndicat, critiquant « l’immobilisme des différents services de la direction de l’éducation et particulièrement le service du personnel ».

Un rapport détaillé des problèmes que vit le secteur de l’éducation dans de la wilaya a été remis à la ministre et le Cnapeste attend « une énergique intervention pour le règlement définitif des problèmes posés » faisant observer que « certains services de la direction de l’éducation ont été convoqués au ministère de l’Education pour explication », souligne-t-on.

Les représentants des enseignants ainsi que les différentes commissions paritaires des trois paliers proposent « la poursuite du mouvement enclenché par l’intersyndicale avec des actions appropriées jusqu’à satisfaction des revendications exprimées, à savoir : la sauvegarde de la retraite anticipée et sans condition d’âge, l’association des syndicats autonomes dans l’élaboration du nouveau code du travail et la mise en place d’un observatoire pour l’amélioration du pouvoir d’achat ».

Le CNAPESTE « met en garde et interpelle encore une fois les responsables de la Direction de l’éducation quant à la régularisation urgente de toutes les situations soulevées » eu regard aux lenteurs constatées dans la prise en charge sérieuse et définitive de toutes les revendications formulées au niveau local ». 

Au niveau national, le conseil de wilaya « s’élève contre les désengagements des pouvoirs publics par rapport aux acquis sociaux des enseignants et des fonctionnaires en général et s’interroge sur les atermoiements du gouvernement à prendre en charge les trois dossiers soulevés par l’intersyndicale, à savoir : le dossier de la retraite, le pouvoir d’achat et l’association des syndicats autonomes dans l’élaboration du nouveau code du travail », lit-on encore dans le communiqué du CNAPSTE.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email