-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le Cnapeste : Menace sur les examens du 1er trimestre

Le Cnapeste : Menace sur les examens du 1er trimestre

Alors que la grève du Cnapeste a déjà, bouclé sa première semaine le syndicat est revenu à la charge hier en observant un troisième rassemblement devant le siège de la direction de l’éducation, estimant qu’« aucune avancée n’a été réalisée dans la prise en charge des revendications des enseignants et travailleurs et les engagements pris par la direction de l’éducation », comme l’a souligné le coordinateur de wilaya du Cnapeste, Slimane Zenati.

Notons qu’une commission du ministère de l’Education a été dépêchée hier à Béjaïa et celle-ci a planché sur les dossiers en suspens avec les responsables de la direction de l’éducation.

Les délégués syndicaux du Cnapeste ont été invités par le nouveau P/APW M’henni Haddadou, nous dira M. Zenati. Rappelons que le syndicat été reçu la semaine passée par le wali qui s’est engagé à installer une commission mixte composée notamment du CF, des domaines, de la fonction publique, de la direction de l’éducation, afin de coordonner les actions et de prendre en charge les revendications des enseignants.

Le Cnapeste dénonce « le désengagement et l’immobilisme de la direction de l’éducation, notamment de certains de ses services et estime que les revendications soulevées depuis des années n’ont pas été satisfaites à ce jour, en dépit des engagements pris lors des différentes réunions antérieures tenues avec les responsables de la direction de l’éducation.

M. Zenati a rappelé hier que « les situations administratives et financières sont en souffrance, l’assainissement et la régularisation des différents logements tarde à voir sa traduction sur le terrain, les moyens pédagogiques sont insuffisants et parfois inexistants dans de nombreux établissements des trois paliers, le siège de la médecine du travail n’a pas ouvert ses portes à ce jour, les dotations des nouveaux établissements sont absentes, un certain nombre de dossiers de départ à la retraite de cette année ne sont pas encore régularisés tel que prévu, les infrastructures éducatives et sportives souffrent de maux divers (délabrement, insuffisance et entretien défaillant…) ».

Le Cnapeste relève également « la mauvaise gestion (la non-gestion) qui caractérise certains établissements des trois paliers et un manque d’encadrement généré par la confection aléatoire des cartes administratives, sans tenir compte des besoins réels des établissements des trois paliers ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email