-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le CNAPEST pour le report de l’application des programmes de 2e génération

Le CNAPEST pour le report de l’application des programmes de 2e génération

Le Conseil national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (Cnapest-élargi) réclame le report de l’application des programmes de 2e génération à la rentrée scolaire 2017/2018.

Prévu pour la prochaine rentrée scolaire 2016/2017, le programme pédagogique de 2e génération devrait, selon le Cnapest, apporter un changement total aux programmes scolaires. De ce fait, le Cnapest a lancé un appel au ministère de l’Éducation nationale pour reporter à la rentrée scolaire 2017/2018 l’application des nouveaux programmes.

« L’introduction des programmes de 2e génération ne peut être réalisée qu’à travers une évaluation complète sur le terrain de la nécessité de revoir la validité des programmes précédents, et ce, en raison de la régression du rendement scolaire d’une part, et l’absence de réponse aux nouvelles exigences sociales d’autre part », lit-on dans le communiqué de ce syndicat.

Le Cnapest estime que « la dernière conférence nationale est dépourvue de crédibilité requise par l’expulsion de propositions, les préoccupations et les aspirations des syndicats du secteur ». Le Cnapest a déploré le fait que les syndicats n’aient toujours pas toutes les données concernant le contenu de ces nouveaux programmes.

« Nous avons assisté à cette rencontre sans pouvoir obtenir de données sur le contenu des nouveaux programmes », a-t-il regretté. Et d’ajouter que « cela démontre que la tutelle adopte une politique d’opacité et de confidentialité ».

« Les partenaires sociaux et les tr vailleurs du secteur ne sont qu’un outil pour le lancement de nouveaux livres et la mise en œuvre des programmes décidés et installés par la tutelle », a dénoncé la même source. Le Cnapest a affiché son rejet quant à l’opacité qui entoure les changements et les ajustements requis par les réformes scolaires. Ce syndicat a mis en garde contre la politique du fait accompli dans la mise en œuvre des nouvelles réformes.

Il rejette également l’application de ces nouveaux programmes dans les paliers de l’enseignement primaire et moyen. Il a, à cet effet, mis l’accent sur la nécessité de poursuivre une politique d’application progressive en premier lieu au niveau de la première et de la deuxième années primaires, et ainsi de suite…

Par la suite, le Cnapest a demandé l’élargissement du débat aux acteurs de la société pour une réforme crédible et réussie, ainsi que son implication dans toutes les étapes des processus de changement et de réforme.

Il demande à avoir le droit de connaître le contenu de tous les programmes et les nouveaux livres. Cette entité syndicale dénonce vigoureusement la précipitation de la tutelle dans la prise de décision sans consultation des partenaires sociaux, et sa politique de fuite en avant. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email