-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le CLA dénonce la nouvelle grille des salaires

Le CLA dénonce la nouvelle grille des salaires

La publication par la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit de la nouvelle grille des salaires qui concerne plusieurs corps des fonctionnaires de l’éducation, a suscité, néanmoins, un mécontentement des syndicats autonomes du secteur.

Le Conseil des enseignants des lycées d’Algérie (CLA) a qualifié, pour sa part, cette mesure d’« opération marketing » dont le but est de « semer l’illusion au sein des travailleurs de l’éducation nationale, d’un côté, et de l’opinion publique, de l’autre ». Dans un communiqué rendu public ce mardi, le syndicat rejette les dernières décisions de la ministre de l’Éducation « dans le fond et dans la forme » et lui reproche d’avoir, notamment, pris des décisions de « façon unilatérale et sans aucune concertation ». « Au-delà de l’application du décret présidentiel N° 266/14 qui a été accordé dans le cadre de la négociation avec l’Intersyndicale de l’éducation, le reste des décisions sont prises d’une façon unilatérale et sans aucune concertation », souligne le CLA dans son document.

Il considère les décisions prises concernant les promotions et la reclassification de quelques corps du secteur de l’éducation, « même celles qui sont légitimes, comme une insulte pour le travail de la commission mixte (syndicats-ministère) installée pour la révision du statut particulier depuis 2015 dans l’objectif de mettre fin à toutes les anomalies qu’il contient », lit-on dans le communiqué. Pour le CLA, les dernières décisions de Nouria Benghebrit « ne profitent qu’à 3% du personnel de l’éducation nationale et consacrent beaucoup plus d’injustice et de ségrégation entre les divers corps et ne répondent pas aux attentes de la majorité des fonctionnaires du secteur qui sont laissés- pour-compte, à savoir les enseignants du secondaire et du moyen, les adjoints de l’éducation et les conseillers pédagogiques, les corps communs et les ouvriers professionnels ». En réponse aux mesures prises par la ministre, le CLA « appelle l’ensemble des enseignants et des corps laissés-pour-compte à se mobiliser et à se préparer à une riposte commune afin d’exiger ensemble la mise en application des recommandations de la commission mixte de la révision du statut particulier ».

La révision de ce statut concerne, selon le CLA, la reclassification catégoriale de tous les corps, la création de nouveaux grades de promotion, la modification des conditions de promotion, la création de passerelles entre les corps et les paliers et le respect du principe d’équité, de justice et de hiérarchie entre les divers corps et paliers.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email