-- -- -- / -- -- --
Culture

Le cinéma «L’Afrique» toujours fermé

Le cinéma «L’Afrique» toujours fermé

Inaugurée en 2012 après une opération de restauration et de mise à niveau qui aura coûté la bagatelle de 170 millions de dinars, la salle de cinéma « L’Afrique », à Alger, est toujours fermée au public.

D’une capacité de 1 500 places, sa rénovation visait à encourager la production d’un cinéma local et à inciter les cinéphiles algérois à renouer avec les salles sombres après de nombreuses années de rupture.

Depuis son inauguration, les portes de cette salle sont restées fermées en raison de l’absence de distributeurs et d’entreprises spécialisées pour son exploitation, explique le président de l’APC de Sidi M’hamed, Naceredine Zinasseni qui confie « manquer » des moyens humains, techniques et financiers « nécessaires » à son exploitation.

Le souhait de Naceredine Zinasseni est de « trouver un terrain d’entente avec des professionnels » pour l’exploitation « effective » de la salle, afin que ce « joyau », dit-il, ne soit pas un espace voué aux petits spectacles pour enfants ou à la projection de vieux DVD.

En 2012, le dramaturge et metteur en scène de théâtre, Slimane Benaïssa, avait proposé, un programme d’exploitation de « L’Afrique » avec, essentiellement, des spectacles de théâtre et de danse, et des concerts de musique. 

Il affirme que la proposition est restée à ce jour sans réponse et qu’il avait été contraint, au final, d’ « abandonner le projet », ainsi qu’il l’a confié.

Propriété de la même commune d’Alger depuis 2008 en vertu du programme de réappropriation des salles de cinéma, « L’Ouarsenis » (ex Le Français), dont le début des travaux de réhabilitation étaient annoncés pour 2011, est également fermée, offrant aux passants du quartier une façade des plus désolantes.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email