-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le chômage à 11,2 %

Le chômage à 11,2 %

Le taux de chômage à Algérie s’est encore accru de 11,2 % en septembre 2015, alors qu’il était à 10,6 % à la même période de l’année d’avant, selon un rapport publié par l’Office national des statistiques (ONS).

Le chômage touche beaucoup plus les jeunes âgés entre 16 et 24 ans avec une proportion de 30%, précise la même source. « Sur une population active de 11,932 millions de personnes, la population occupée est de 10,595 millions de personnes, soit une population en chômage de 1,337 million d’individus », relèvent les auteurs du rapport, en notant que le taux de chômage des jeunes âgés entre 16 et 24 ans a augmenté à 29,9% en septembre 2015, contre 25,2% au même mois de l’année 2014 (contre 31,1% en 2005).

Il est constaté que le taux de chômage chez les femmes est plus important que celui des hommes : 9,9% chez les hommes contre 16,6% chez les femmes.

Par milieu de résidence, le taux de chômage est estimé à 11,9 % en milieu urbain (10,7% chez les hommes contre 15,9 % chez les femmes) et de 9,7 % en milieu rural (8,3 % chez les hommes contre 18,8 % pour les femmes). Chez les jeunes âgés entre 16 et 24 ans, le taux de chômage est de 26,7 % chez les hommes et de 45,3 % chez les femmes. Quant aux personnes de 25 ans et plus, le taux de chômage est de 8 % avec un taux de 7 % chez les hommes et de 12,3 % chez les femmes. 

Par niveau de qualification, il est constaté que le taux de chômage des diplômés de l’enseignement supérieur à baissé à 14,1 % en septembre dernier (contre 16,4% en septembre 2014) avec un taux de chômage de 20,5% pour les femmes et de 8,5% pour les hommes. Le rapport de l’ONS indique par ailleurs que les chômeurs de longue durée (cherchant un emploi depuis une année ou plus) constituent 71,2 % de la population en chômage. 

Les Algériens acceptent des emplois mal rémunérés et inférieurs à leurs aptitudes professionnelles

Le rapport note aussi que la part des chômeurs qui acceptent des emplois inférieurs à leurs aptitudes professionnelles est de 78,7 %, des emplois pénibles pour 28 % ou des emplois mal rémunérés pour 81%. La population occupée, qui est de 10,594 millions de personnes, se compose de 8,66 millions d’hommes et de 1,934 million de femmes. 

Le salariat continue à constituer la forme dominante de la population occupée avec un taux de 69,8 %. La catégorie des employeurs et indépendants représente 28,7 % de l’ensemble de la population occupée.

Quant à la structure de l’emploi, selon le secteur d’activité, elle fait ressortir que les services marchands et non marchands absorbent 61,6% de la main d’œuvre totale, suivi par le BTP (16,8 %), l’industrie (13 %) et l’agriculture (8,7 %).

En fonction du secteur juridique, l’enquête indique que le secteur privé emploie 58 % de l’ensemble des employés, mais avec une disparité hommes-femmes, puisque l’emploi féminin se concentre en particulier dans le secteur public avec 64,1 % de l’emploi féminin global. 

Pour ce qui concerne l’affiliation à la sécurité sociale de la population occupée, elle est de 61,5 % (contre 51% en 2005) avec 6,515 millions de personnes affiliées et 4,08 millions qui ne le sont pas.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email