-- -- -- / -- -- --
Energies

Tebboune : « Sonatrach, un des puissants leviers de la souveraineté nationale» 

Tebboune : « Sonatrach, un des puissants leviers de la souveraineté nationale» 

 C’est à partir de la wilaya d’Oran, qui abritera les Jeux méditerranéens, que le président de la République a mis en avant le rôle que joue la compagnie pétrolière, laquelle table sur des recettes de 50 milliards de dollars d’ici à la fin 2022. 

L’un des puissants leviers de la souveraineté nationale de l’Algérie. Le bouclier qui protège l’Algérie…C’est ainsi qu’a qualifié le président de la République Sonatrach, en marge de la pose de la première pierre du projet de réalisation d’une station de dessalement d’eau de mer à Cap Blanc, dans la commune d’Aïn El-Kerma, à Oran, dans le cadre d’une visite de travail et d’inspection. Saluant le rôle joué par Sonatrach, il a affirmé que la société, qui a adhéré à la nouvelle politique de consolidation de la production nationale, est « le bouclier qui protège l’Algérie après ses forces armées, les militants et les citoyens ».  

Selon le Président, qui a adressé ses remerciements à tous les travailleurs de Sonatrach pour leurs efforts et leur patriotisme, « l’histoire retiendra que cette société nationale a permis à l’Algérie de faire entendre sa voix haut et fort et garder la tête haute dans une conjoncture très sensible ». Allusion faite au rôle joué par la société pétrolière, laquelle a confirmé son rôle de fournisseur fiable de gaz pour le marché européen en cette période de crise russo-ukrainienne qui a bouleversé le marché pétrolier et gazier. 

Le président de la République a, par ailleurs, donné des instructions sur la révision de l’investissement en matière de production de gasoil, soulignant que la tendance mondiale se dirige vers la réduction de l’utilisation de ce type d’énergie. Il a, dans ce sens, donné des instructions à l’effet d’étudier cette question avec les ministères des Transports et de l’Energie « afin que l’investissement ne soit pas vain dans la production de ce type de carburant ».

Présentant les principaux projets de Sonatrach réalisés durant la période allant de 2020 à 2022, devant le président de la République, le P-DG de Sonatrach a affirmé que les recettes des exportations algériennes en hydrocarbures devraient atteindre les 50 milliards de dollars vers la fin 2022.

Toufik Hakkar est également revenu sur les dernières réalisations de Sonatrach. Rappelant la hausse du volume des exportations de 75%, il a indiqué que la conjoncture favorable du marché gazier a permis d’augmenter les exportations en 2021 de 54% à travers les gazoducs et de 13% par processus de liquéfaction. 

Les cours du Sahara Blend ont connu une augmentation de 68% à la fin du mois de mai 2022 par rapport à la même période en 2021, selon les précisions du P-DG de Sonatrach, lequel est revenu sur les nouvelles découvertes. Il a affirmé que 35 nouvelles découvertes d’hydrocarbures avaient été enregistrées durant la période allant de 2020 à 2022, dont 34 découvertes en effort propre, d’un volume global de 307 millions de tonnes équivalent pétrole (TEP). 

S’agissant des projets d’investissement, M. Hakkar a fait savoir que plus de 7 milliards de dollars avaient été investis dans nombre de projets en cours de réalisation, lesquels contribueront à la production de 20 millions de TEP/an, en sus de 5 milliards de dollars investis dans des projets entrés en vigueur depuis 2020, contribuant à la production de 10 millions de TEP/an. Un bilan exhaustif du développement du raffinage et de la pétrochimie a aussi été présenté par le P-DG de Sonatrach. 

 

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email