-- -- -- / -- -- --
Sports

Le championnat de tous les paradoxes

Le championnat de tous les paradoxes

Après le baisser de rideau de la 28e journée, qui offrait des rencontres directes entre les équipes relégables et celles concernées par la course au titre de champion, tout le monde s’attendait à la fin du suspense concernant la désignation des potentielles formations devant quitter la cour des grands et celles en mesure de terminer sur la plus haute marche du podium, à l’exception, peut-être, de l’ESS, qui a franchi le pas pour le sacre, et l’USMBA, qui a déjà un pied en Ligue 2 .

Malheureusement, la peur de faillir et l’enjeu, capital pour certaines confrontations, ont fait que les équipes ont opté pour la stratégie du « Catenacio « . Pour preuve, cinq rencontres se sont soldées par des scores vierges. Mais ce qui est le plus étonnant dans ce championnat de Ligue 1 Mobilis, c’est bien le nombre de clubs qui vont rétrograder, qui est passé de 8 lors de la journée précédente (27ej) à 11.

En effet, hormis l’ESS, le MOB, le MCO, le CRB et l’USMH, les autres sont menacés par le purgatoire.
Un état de fait qui rend la compétition plus compliquée et paradoxale, d’autant plus que le verdict final ne sera connu que lors de l’ultime round. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les performances enregistrées au cours des dernières journées et la situation de certaines formations confirment ce paradoxe.

Ainsi, l’USMA et le MCEE ont réussi à arracher haut la main le billet pour la phase des poules en LDC, une compétition loin d’être une sinécure. Ils trouvent cependant toutes les peines du monde à confirmer cette suprématie en compétition locale. Pis encore, les gars de Soustara, champions sortants et sérieux candidats au titre de champion se trouvent plus que jamais concernés par la relégation, puisque trois points les séparent du premier relégable qui n’est autre que le Babya, son adversaire en C1.

Ces deux formations doivent sortir le grand jeu lors des deux prochaines échéances pour espérer rester parmi l’élite. Le plus surprenant est sans conteste la victoire du NAHD chez son voisin l’USMH, le seul succès de la 28e journée.

D’ailleurs, beaucoup s’interrogent sur cette défaite énigmatique, l’USMH, qui a réussi à faire tomber le duo de tête, en l’occurrence le MOB à Béjaïa et l’ESS au stade Lavigerie, ayant une excellente opportunité de resserrer l’étau autour du leader, et pourquoi pas terminer en apothéose.

Le CRB, de son côté, se faisait, étriller par le MCA à Bologhine, pour aller ensuite damer le pion à la JSK à Tizi Ouzou et tenter de sortir une excellente copie ce week-end face à l’Aigle Noir, en vain. Les surprises du championnat de Ligue 1 sont nombreuses, à l’image du succès obtenu par le CSC face à l’ASMO avant de se faire accrocher à domicile par le MCA.

Il faut s’attendre à ce que les deux prochaines échéances nous réservent d’autres évènements spectaculaires, surtout que toutes les rencontres seront explosives. Tous ces résultats controversés font de notre championnat le plus paradoxal, le plus indécis mais aussi le plus passionnant jusqu’au bout.

Il n’en demeure pas moins que certains résultats, en particulier lors de la phase retour, sont sujets à polémique, à l’image des rencontres JSK-MCA, MCA-CRB et USMH-NAHD (on parle d’arrangement !). Les instances de chez nous se contentent, pour leur part, de ressasser le même leitmotiv celui de l’absence de preuves.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email