Le calendrier des vacances scolaires réaménagé – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Le calendrier des vacances scolaires réaménagé

Le calendrier des vacances scolaires réaménagé

Les établissements scolaires semblent devenir un nouveau foyer du coronavirus. Des cas de Covid-19 ont été enregistrés dans les établissements scolaires. Aussi, le ministère de l’Education nationale a décidé d’un réaménagement du calendrier des vacances scolaires d’hiver, qui débuteront ce jeudi, 9 décembre, au 1er janvier 2022. La situation épidémiologique est-elle aussi alarmante pour décider de la fermeture des écoles ?

Pour Mostefa Khiati, professeur en pédiatrie à l’université d’Alger, président et fondateur de la Fondation nationale pour la promotion de la santé et du développement de la recherche en Algérie (FOREM), la situation épidémiologique actuelle ne nécessitait pas le recours à cette mesure extrême qu’est la fermeture des écoles, et ce en avançant d’une semaine les vacances d’hiver. «La situation épidémiologique est stationnaire et maîtrisable. S’il y avait une poussée épidémique, les autorités sanitaires ordonneraient, en premier lieu, la fermeture des endroits clos», a-t-il précisé au Jeune Indépendant.

Il a cependant tenu à souligner la nécessité d’augmenter la cadence de la vaccination contre le coronavirus pour le personnel de l’éducation nationale. «Les enseignants ainsi que le personnel administratif doivent se faire vacciner. On ne cesse de le répéter depuis longtemps», a-t-il signalé, affirmant que «s’il faut rendre la vaccination obligatoire, il faut le faire».

Interrogé sur la vaccination des enfants, le président de la FOREM a d’abord signalé le taux faible de vaccination, lequel ne dépasse pas les 11%. Il a ensuite évoqué les récentes recommandations de l’OMS, qui estime que rendre le vaccin obligatoire n’est pas nécessaire. Selon lui, la vaccination des enfants n’est pas nécessaire et il n’y a pas urgence, d’autant que le nombre de cas de contamination chez cette catégorie n’est pas important. L’important est donc d’accélérer la vaccination chez les adultes, notamment les catégories vulnérables, à l’instar des personnes atteintes de maladies chroniques.

Ainsi, l’objectif recherché par le ministère de la Santé, qui a décidé, contre toute attente, le réaménagement du calendrier des vacances scolaires d’hiver, semble être l’augmentation de la cadence de vaccination chez la famille de l’éducation nationale.

En effet, le ministère de l’Education nationale, qui a annoncé mardi soir un réaménagement des dates des vacances scolaires d’hiver, suite à l’enregistrement de cas de Covid-19 dans les établissements scolaires des trois cycles de l’enseignement, et ce parmi les élèves, les enseignants et le personnel administratif, a révélé l’organisation d’une vaste campagne de vaccination.

Elle sera organisée du 12 au 16 décembre, à travers tous les établissements scolaires des trois cycles, en coordination avec le ministère de la Santé. Le département de Abdelhakim Belabed a appelé les acteurs de l’enseignement, sans exception, à se faire vacciner contre la Covid-19 pour préserver la santé de tous. D’aucuns estiment que cette instruction sonne comme un prélude à l’instauration prochaine du pass sanitaire dans le secteur de l’éducation nationale.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email