-- -- -- / -- -- --
Monde

Le boucher Shimon Peres aux premiers rangs

Le boucher Shimon Peres aux premiers rangs

Au Forum économique mondial (WEF) consacré cette année à la région dite MENA(Moyen-Orient et Afrique du Nord), un qualificatif tendant à remplacer « Monde arabe », et qui se tient près de la mer Morte en Jordanie, il y a un invité de choix : Shimon Peres. Personne ne semblai offusqué par la présence de l’ex président sioniste et boucher de milliers de femmes et d’enfants de Gaza.

Rien de surprenant qu’il s’agisse de l’ancien président Shimon Peres, hôte coutumier de cette rencontre qu’il ne rate jamais pour défendre « la cause sioniste ».Assis au beau milieu des dirigeants arabes, il se sentait comme chez lui, et personne autour de lui ne semblait lésé par sa présence.

Le choix de sa place semble avoir été bien préparé.Il n’est séparé de l’ancien chef de la ligue arabe et ancien ministre égyptien des AE Amro Moussa que par le jeune ministre autrichien des AE. Ce qui ne l’a pas empêché d’échanger la discussion avec lui, puis de la continuer plus aisément une fois le ministre autrichien s’est retiré !! Ce sont certains journaux égyptiens qui ont capté cette présence et l’on stigmatisée, à l’instar d’ « al-Yaoum as-Sabea » (le septième jour).

Comme certains medias marocains ont stigmatisé la présence d’Abdelillah BenKirane, le dirigeant du parti marocain islamiste « Justice et développement » lequel avait selon le site « Le 360 » violemment critiqué l’invitation adressée par le Maroc à Peres pour participer à une rencontre organisée par la fondation Clinton à Marakech.Il y aussi, selon les rares photos qui ont été prises, son accolade très chaleureuse avec le chef de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, et non moins chaleureuse avec le chef du Kurdistan irakien Massoud Barzani.

En revanche, le vice-Premier ministre irakien Baha’ al-Aaraji a quitté la salle, dès l’arrivé de Peres, comme le rapporte le porte-parole du gouvernement irakien, cité par l’agence palestinienne Sama News. Il était le seul dirigeant arabe à avoir pris cette décision.

Quant à Ayyad Allawi, chef de parti politique irakien, présent dans la salle, il semblait ne pas être dérangé par la présence du boucher sioniste. Perez, en première ligne certes, n’a pas été placé aux côtés de l’hôte du forum, le roi Abdallah de Jordanie qui avait à ses côtés le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi.

Très peu de medias arabes ont couvert la présence De l’ex président israélien au forum qui n’a pas raté l’occasion de se faire remarquer, en donnant une conférence de presse entre autre. De nombreux journalistes arabes ont quitté la salle dès que Peres s’était installé au pupitre.

Dans la conférence de presse, Peres a mis l’accent sur la nécessité d’une coopération israélo-arabepour lutter contre le « terrorisme islamique », tout en rendant hommage au roi de Jordanie Abdallah et à l’égyptien Abdel Fattah al-Sissi.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email