-- -- -- / -- -- --
Sports

Le Babya n’a pas droit à l’erreur

Le Babya n’a pas droit  à l’erreur

En clôture de la seconde journée de la Ligue des champions d’Afrique (poule B), le stade Messaoud-Zeggar abritera un autre choc algéro-algérien puisqu’il mettra aux prises le MCEE et le l’ESS dans un match où le faux- pas est interdit, sachant que les deux formations restent sur une défaite, voire zéro point dans leurs escarcelles.

Ces retrouvailles entre les Eulmis et les Sétifiens s’inscrivent dans le cadre de la phase de poules de la Champions League africaine ; cette confrontation aura un cachet particulier de par son caractère derby mais aussi pour son enjeu d’une grande importance celle de faire partie du dernier carré. Pour garder l’espoir de faire encore sensation dans cette prestigieuse compétition, les hommes de l’entraîneur Hadjar n’ont qu’une seule alternative celle de remporter les trois points de la rencontre.

Quand bien même l’adversaire ententiste ne serait pas une proie facile et se déplacerait à El Eulma avec la ferme intention de rentrer avec le gain de la partie pour ne pas hypothéquer leurs chances de faire long chemin dans ce safari africain. L’enjeu semble décisif pour les deux formations, ce qui promet des débats serrés, et la partie s’annoncera difficile car la prudence sera de mise.

Les Vert et Rouge des Hauts-Plateaux qui ambitionnent de continuer leur aventure dans cette compétition africaine ne lésineront pas sur les efforts pour sortir une bonne copie et faire oublier du coup à leurs fans l’amère verdict du purgatoire. Dans la foulée, le coach Hadjar aura l’opportunité de mettre tous les atouts de son côté, du moment qu’il bénéficiera de la disponibilité de tout son effectif, y compris l’international Brahim Chenihi fraîchement transféré au Club Africain de Tunisie. Cela est aussi valable pour les deux Africains M’Bingui et Tam Bang mais reste à savoir si l’entraîneur en chef leur fera confiance à l’occasion de ce rendez-vous décisif face à l’Aigle Noir.

Une chose est sûre c’est que ces éléments auxquels il faut ajouter Derardja joueront leur dernier match avec le Babya. Mais pour l’heure, la concentration et l’intérêt sont focalisés sur la rencontre de samedi car le résultat revêt une grande importance et définira considérablement les chances des coéquipiers de Hamiti de jouer les premiers rôles dans cette champions League africaine (Gr B). Celle-ci reste le rêve de chaque joueur mais aussi de toute la ville d’El Eulma.

Le moins que l’on puisse dire est que le staff eulmi tentera de mettre en place une stratégie judicieuse en vue de réaliser une belle performance dont les conséquences auront un impact positif pour la suite de la compétition mais aussi en prévision de la nouvelle saison dont l’objectif est incontestablement le retour le plus vite possible parmi l’élite. Un grand défi attend le néo coach Hadjar et ses troupes dont le coup de starter sera donné dans la soirée ramadanesque de samedi à l’occasion du big match entre le Babya et les gars d’Aïn Fouara. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email