-- -- -- / -- -- --
Culture

Le 22e en octobre 2017

Le 22e en octobre 2017

Avant la fermeture effective du 21e Salon international du livre d’Alger, ce samedi 5 novembre au Palais des expositions des Pins Maritimes, son commissaire Hamidou Messaoudi a annoncé lors de sa conférence de presse que la prochaine édition s’ouvrira l’an prochain, le mercredi 25 octobre.

Au sujet du lieu d’hébergement du Salon international du livre d’Alger (SILA), M. Hamidou Messaoudi a précisé qu’il n’y aura pas de changement, « même si la Safex (n.d.l.r, Société algérienne des foires et exportations) devra entreprendre des travaux de réaménagement ordonnés par le Premier ministre Abdelmalek Sellal » lors de l’inauguration du Salon.

Dans ce sens, il a déploré le manque de climatisation au niveau du Pavillon central du Palais des expositions de la Safex tout en souhaitant que cette question sera résolue d’ici la prochaine édition.

Le conférencier a également confié que 45 maisons d’éditions dont 22 algériennes n’ont pas respecté le règlement intérieur du Salon inhérent au dépôt des livres à même le sol. Seules « 13 maisons d’édition n’ont pas pris en considération » le rappel à l’ordre effectué par le commissariat, c’est-à-dire un délai de 24 heures pour mettre fin à cette pratique en se dotant des accessoires et/ou du mobilier adéquat.

Ces entreprises pourraient être interdites lors du prochain Sila. Au sujet de l’absence d’éditeurs latino-américains à ce 21e rendez-vous, le commissaire a répondu que « plusieurs exposants hispanophones seront présents aux prochaines éditions ».

De son côté, le président de la commission de lecture du Sila, H’cen Mermouri, a confié que les organisateurs ont émis des réserves sur une dizaine de titres exposés, notamment à contenu religieux, depuis le début du Salon. Le commissariat a, lui, émis des réserves sur 131 ouvrages avant l’ouverture du 21e Sila. Une édition qui sera certes marquée par l’exposition et la vente de quelques « titres controversés », mais aussi par le nombre de visiteurs.

Une grande affluence sera constatée jusqu’à vendredi, l’avant dernier jour du Salon, soit « 1.225. 000 visiteurs », selon le commissaire, et notamment « 400 000 visiteurs le 1er novembre » et la visite de « 30 000 élèves encadrés et pris en charge par le ministère de l’Education nationale ». Ayant ouvert ses portes le 26 octobre dernier, cette 21e édition a accueilli l’Egypte comme invité d’honneur, elle a enregistré la participation de 50 pays représentés par 966 éditions dont 290 algériennes.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email