-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le SG du syndicat d’AMA accable Smaïn Kouadria

Le SG du syndicat d’AMA accable Smaïn Kouadria

Le complexe sidérurgique d’El Hadjar (Annaba), filiale du groupe industriel public Sider, géré en partenariat avec le géant mondial du fer et de l’acier ArcelorMittal, est –il en passe de renouer avec la contestation syndico- syndicale après une période d’accalmie ?

Fort du soutien de la majorité des représentants des travailleurs d’ArcelorMittal Algérie (AMA), l’actuel secrétaire général du syndicat d’entreprise, Nourredine Amouri semble serein et n’affiche aucune inquiétude quant aux tentatives de déstabilisation du climat social. Il déclare que « son limogeage de la tête du syndicat d’AMA n’est qu’un leurre ».

« Nous avons tenu une assemblée générale à la fin de la semaine passée, à laquelle ont participé 120 délégués, pour discuter des dispositions à prendre à la veille du lancement des travaux de réhabilitation du haut fourneau numéro 2 » , a-t-il affirmé, dénonçant, à ce propos , « les manœuvres et manipulations menées par l’ex-dirigeant du syndicat d’AMA, en l’occurrence Smaïn Kouadria » , devenu député .

« Ce dernier continue d’utiliser le complexe sidérurgique d’El Hadjar, à l’instar de tant d’autres, comme tremplin pour tirer profit », s’est exprimé, sûr de lui, l’actuel secrétaire général du syndicat d’AMA. Pour preuve, l’actuel N°1 du syndicat d’entreprise d’AMA avance que le fils de Smaïn Kouadria a été détenteur d’un contrat dont les prestations salariales sont outrancières et douteuses.

« Kouadria n’a pas apprécié ma démarche pour mettre fin au contrat de son fils ». Et de poursuivre : « Kouadria a continué d’utiliser le téléphone cellulaire qui lui a été attribué quand il était à la tête du syndicat, et là aussi il n’a pas apprécié ma façon d’alerter IMETAL (…) la dernière facture est évaluée à 400.000 dinars ». Pis encore, Nourredine Amouri déclare en toute responsabilité que « les proches du sieur Smaïn Kouadria font partie de la meute de prédateurs qui profitent des avantages qui leur sont offerts dans le cadre des activités de sous-traitance », a-t-il dénoncé (…)

Depuis qu’ils ne bénéficient plus de privilèges , leur protégé Smaïn Kouadria est passé à l’action pour réactiver ses relais à l’intérieur du complexe sidérurgique d’El Hadjar pour déstabiliser le syndicat d’AMA qui adhère pleinement au plan de réhabilitation de la zone chaude du complexe, pour lequel une enveloppe financière de un milliard de dollars a été retenue pour lui permettre d’atteindre 2,2 millions de tonnes d’acier liquide par an ».

Le secrétaire général du syndicat d’AMA s’est dit par ailleurs satisfait de la confiance que lui accordent les représentants des travailleurs, estimant qu’il est grand temps de mettre le complexe sidérurgique d’El Hadjar à l’abri des perturbations et des turbulences à l’origine du recul de la production d’acier. Enfin, le représentant des travailleurs trouve qu’il est grand temps de se débarrasser des « parasites » qui avaient mis l’usine d’El-Hadjar à genoux. « Moi, je suis un fils de chahid et c’est grâce aux chouhada que nous avons l’un des plus grands complexes sidérurgiques du monde ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email