-- -- -- / -- -- --
Monde

Lavrov rappelle aux Etats-Unis « leurs promesses non tenues » sur la Syrie

Lavrov rappelle aux Etats-Unis « leurs promesses non tenues » sur la Syrie

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a conseillé aux Etats-Unis de se rappeler de leurs promesses non tenues sur la Syrie au lieu de jouer les juges et de lancer des accusations à la ronde, rapporte jeudi l’agence Sputnik.

La déclaration de Serguei Lavrov vient en réponse à la sortie médiatique de Washington qui a suggéré que Moscou et Téhéran devraient obliger la Syrie à répondre de l’utilisation des armes chimiques, précise Sputnik. 

« Ils (les Etats-Unis, ndlr) devraient mieux jeter un coup d’œil dans le miroir et faire ce qu’ils avaient promis en janvier : séparer l’opposition, qu’ils considèrent comme loyale, des terroristes. Soit ils ne peuvent pas le faire, soit ils ne le veulent pas. Voilà pourquoi ils devraient prêter attention à leurs propres actions », a martelé le ministre russe des Affaires étrangères.

Le représentant du Conseil national de sécurité des Etats-Unis, Ned Prix, avait auparavant déclaré que Washington avait appelé la Russie et l’Iran à prendre part aux tentatives « de forcer la Syrie à répondre » du recours aux armes chimiques. Cette déclaration a été faite suite à des allégations d’ « experts » de l’Onu et de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques, faisant état de deux attaques chimiques émanant des « forces du régime syrien ».

Par ailleurs, Sergueï Lavrov s’est entretenu vendredi à Genève avec le secrétaire d’Etat américain, John Kerry, pour tenter de trouver un accord de sortie de crise sur la guerre en Syrie. Plusieurs sessions de discussions inter syriennes, destinées à mettre fin à une guerre imposée à la République arabe syrienne, et qui a fait plus de 290.000 morts depuis cinq ans, ont eu lieu à Genève depuis le début de l’année, sans produire de résultats.

Lors d’un point de presse tenu jeudi au Palais des Nations à Genève, l’envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie, M. De Mistura avait qualifié ces entretiens d’ « importants », sans vouloir donner plus de commentaires. Mais les négociations sont actuellement dans l’impasse depuis le dernier round de négociations en avril. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email