-- -- -- / -- -- --
Monde

Lavrov : «L’Ukraine ne rétablira jamais son statut de puissance nucléaire !»

Lavrov : «L’Ukraine ne rétablira jamais son statut de puissance nucléaire !»

Personne, même l’Occident, ne permettra à l’Ukraine de rétablir le statut de puissance nucléaire auquel elle a renoncé en 1993, a déclaré mercredi à Addis-Abeba le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

« Le ministre ukrainien de la Défense ne devrait pas proférer des menaces selon lesquelles l’Ukraine pourrait rétablir le statut de puissance nucléaire. Personne ne lui permettra de le faire.

Les pays occidentaux qui exercent une influence décisive sur les autorités ukrainiennes seront les premiers à s’y opposer », a indiqué M.Lavrov. Le ministre ukrainien de la Défense Valeri Gueleteï a antérieurement déclaré que l’Ukraine « serait obligée » de rétablir son statut de puissance nucléaire si l’Occident ne l’aidait pas à « se défendre contre la Russie ». Le parti nationaliste ukrainien Svoboda a soumis un projet de loi sur le rétablissement du statut de puissance nucléaire à la Rada suprême (parlement) en juillet dernier.

Après la chute de l’URSS, une partie considérable de l’arsenal nucléaire soviétique est restée sur le territoire de l’Ukraine. En 1993, Kiev a renoncé aux armes nucléaires en signant le mémorandum de Budapest. En contrepartie, la Russie, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont donné à l’Ukraine des garanties pour sa sécurité. L’Ukraine a renoncé à son statut nucléaire en 1993.

Kiev a signé le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires et toutes les munitions nucléaires ont été évacuées de l’Ukraine vers la Russie. Aujourd’hui l’Ukraine ne possède pas l’infrastructure, les polygones et les finances lui permettant de développer ses propres munitions nucléaires, a indiqué à la Voix de la Russie le directeur du Centre de la conjoncture stratégique Ivan Konovalov.

« La création des forces nucléaires est une affaire demandant de grosses dépenses. Il est vrai que ces dépenses ont une brève période d’amortissement parce que c’est moins cher que d’entretenir une flotte et l’aviation. Cependant il faut investir des sommes immenses pour les créer à nouveau. Je ne pense pas que cette initiative trouvera l’approbation de Washington et de Bruxelles. Le régime de non-prolifération nucléaire est un élément clé du maintien d’un équilibre des forces normal dans le monde ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email