-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’avenir d’El-Hadjar en question

L’avenir d’El-Hadjar  en question

Une assemblée générale des travailleurs du complexe sidérurgique d’El-Hadjar va se tenir Dimanche 25 février .
Cette assemblée générale provoquée par le syndicat national du groupe Sider d’El-Hadjar, une première depuis la mise en marche du haut fourneau H2, va aborder plusieurs points concernant le devenir du plus grand complexe sidérurgique d’El-Hadjar. Selon son secrétaire général, Nourredine Amouri, que nous avons contacté, « cette réunion, programmée depuis un mois va permettre aux travailleurs de connaitre la situation réelle du complexe sidérurgique en terme de production et de succès ».
Le leader du syndicat du complexe sidérurgique, actuellement aussi chargé de l’organique au niveau de l’union de wilaya UGTA, nous ajoutera : « Il y a aussi question d’augmentation de salaire puisque nous sommes en phase de discussions avec l’administration du complexe sidérurgique au vu des enregistrement positifs concernant la production d’acier (…) le complexe sidérurgique continue d’enregistrer une production signifiante et ceci grâce au président de la république, Abdelaziz Bouteflika, qui n’as pas lâché d’un iota le redémarrage du complexe d’El-Hadjar, symbole d’une Algérie moderne et productrice ». Selon M. Nourredine Amouri, un vibrant hommage sera rendu par les travailleurs au président de la république qui, selon lui, « le complexe sidérurgique d’El-Hadjar aurait disparu depuis bien longtemps ». Dans le même sillage, M. Amouri, ajoutera que lors de cette assemblée générale, les sidérurgistes vont également apporter leurs soutiens à Abdelmadjid Sidi-Saïd, patron de la centrale syndicale UGTA, « victime d’un complot ourdi par un de ses subalternes ». 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email