-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’autre volte-face de Lamamra

L’autre volte-face de Lamamra

L‘ex-vice-Premier ministre et ministre des AE Ramtane Lamamra, éjecté du gouvernement vingt jours après sa nomination, a fait une volte-face spectaculaire en encensant le peuple qui est sorti massivement depuis le 22 février dernier dire non aux « arrangements politiques » du système en place, et exiger une véritable feuille de route qui devrait mener le pays vers une seconde République synonyme de plus de libertés et de justice sociale : « Le peuple, avec ses manifestations depuis le 22 févier dernier, a montré qu’il veut construire son propre destin et un avenir meilleur », a dit Lamamra lors de la passation de consignes hier avec son successeur Sabri Boukadoum, l’ancien représentant permanent de l’Algérie auprès des Nations-unies. Le diplomate a ajouté que le peuple veut construire une deuxième République : « L’activité diplomatique a propulsé le peuple algérien sur l’estrade de l’histoire.

Mes rencontres avec les dirigeants étrangers ont mis en lumière le fait que les Algériens sont capables de résoudre leurs propres problèmes », a-t-il ajouté. Ramtane Lamamra, qui a effectué une tournée diplomatique qui l’a conduit successivement en Italie, en Russie et en Allemagne au lendemain de sa désignation, n’a pas réussi à convaincre ses partenaires quant à la feuille de route proposée par le président Bouteflika et qui devait le mener à prolonger son mandat d’une année et provoquer des réformes politiques de grande ampleur durant cette période. Mais le fait que le diplomate ait changé de camp et penché vers le peuple ne l’absout pas de son travail de sape décrié par tous les manifestants.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email