-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’autoroute Est-Ouest payante avant 2019

L’autoroute Est-Ouest payante avant 2019

Un tarif symbolique sera appliqué par les centres de péage de l’autoroute Est-Ouest, dont le délai de réalisation ne devrait pas dépasser la fin de l’année en cours. Ce sont les propos du ministre des Travaux publics et des Transports lancés en marge d’une visite effectuée ce lundi à Constantine. Abdelghani Zaalane a en outre reconnu que le retard observé dans la réalisation de ces infrastructures était lié à des difficultés financières.

Le ministre a parcouru du nord au sud la wilaya en une matinée, où il a annoncé entre autres l’inscription par son ministère d’un projet de réalisation d’un nouvel axe routier reliant la ville de Constantine à la nouvelle agglomération d’Ali Mendjli. Ce projet, qui sera lancé dans les prochains mois, devra permettre de décongestionner l’unique axe reliant les deux agglomérations via la région de Zouaghi, à l’origine de multiples désagréments causés aux usagers du trajet. Ceci en l’absence du tramway dont le projet d’extension a pris un retard considérable.

A ce propos, au cours d’un arrêt au niveau du chantier à l’entrée de la ville nouvelle, le ministre a été ferme avec les responsables de l’entreprise étatique Cosider qui a hérité du projet après le départ, en raison d’une « faillite », de l’entreprise espagnole préalablement chargée de la réalisation du projet. Sur place, l’hôte de la ville a exigé que soit livrée, avant le mois d’août de l’année en cours, la première tranche de l’extension sur une distance de 6 kilomètres reliant la station de Zouaghi à l’entrée de la ville nouvelle. Les 4.5 km restants devront, quant à eux, être mis en service avant la fin du premier semestre de l’année prochaine, a encore exigé Zaalane, lequel a sommé les responsables de l’entreprise d’augmenter la cadence des travaux par le renforcement de la main-d’œuvre. Le wali de Constantine devra veiller à ce que le projet soit livré dans les délais, a-t-il laissé entendre.

Le ministre a fait aussi une halte au niveau du tunnel d’El Kantour, sur l’autoroute Est-Ouest, reliant la localité d’El Meridj à la commune d’Aïn Bouziane dans la wilaya de Skikda, où il a procédé à la mise en service du tube droit du tunnel, au grand bonheur des usagers de cet axe autoroutier. Plus tôt, il avait ouvert à la circulation une bretelle reliant la commune d’Aïn Smara à l’autoroute.

Reste le tunnel de Djebel El-Ouehch qui était à l’origine du départ du consortium japonais Cojaal. La réalisation de cette importante infrastructure, octroyée à l’entreprise nationale Cosider, est restée en l’état puisque les travaux n’ont toujours pas été entamés. Arrivé tôt le matin, le ministre s’est d’abord enquis du projet de réalisation de la nouvelle tour de contrôle de l’aéroport Mohamed-Boudiaf, avant d’entamer sa tournée par la mise en service de la RN 20 reliant les deux communes d’El-Khroub et d’Aïn Abid, sur une dizaine de kilomètres

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email