-- -- -- / -- -- --
Nationale

Laurent Fabius : «Le potentiel est considérable et je m’en réjouis»

Laurent Fabius : «Le potentiel est considérable et je m’en réjouis»

La coopération franco-algérienne en matière sécuritaire et judiciaire « fonctionne bien », a indiqué hier le chef de la diplomatie française Laurent Fabius, à la veille d’une visite en Algérie visant prioritairement à dynamiser la relation économique entre la France et son ex-colonie.

« D’une façon générale, les relations entre la France et l’Algérie sont à leur meilleur niveau et le potentiel devant nous est considérable. Je m’en réjouis », a déclaré dans un entretien à l’AFP le ministre français, qui doit rencontrer ce matin le président Bouteflika et inaugurer dans l’après-midi, avec Abdelmalek Sellal, l’usine Renault de Oued Tlélat. « La coordination au Sahel fonctionne bien.

Pour la Libye, l’Algérie mène un travail de facilitation utile afin de compléter la médiation des Nations unies », a-t-il ajouté. Concernant le Mali, Fabius indique que la démarche des Algériens « est précieuse ». « Nous souhaitons que les choses progressent d’une façon décisive au mois de novembre », dit-il. Interrogé sur l’enquête menée sur l’assassinat des moines français de Tibhirine en 1996, il a rejeté l’idée qu’Alger « bloquerait » la recherche de preuves par les juges français « Ce qui m’est indiqué, c’est que les institutions judiciaires françaises sont satisfaites de la coopération (avec la justice algérienne).

Le juge Marc Trévidic a pu se rendre à deux reprises en Algérie et nous comptons sur les autorités pour que la coopération se poursuive de façon satisfaisante », a-t-il souligné. Selon Fabius, « la procédure doit respecter le droit algérien comme le droit français. » « La façon dont les choses se sont déroulées sur place a été jugée satisfaisante par nos autorités judiciaires. Ce qui compte c’est qu’on puisse établir la vérité ».

Les hélicoptères d’Airbus intéressent les Algériens
Le ministre des AE français a également abordé le volet économique entre les deux pays. « Nous sommes partenaires et amis des Algériens », a-t-il affirmé.

« En matière économique, nous souhaitons que notre partenariat se développe dans de nombreux secteurs. Nous savons que des concurrents existent bien sûr, notamment les Chinois », a-t-il précisé. « Il existe d’autres projets importants que nous examinons. Je serai accompagné notamment du P-DG d’Airbus Hélicoptères. Nous allons voir si une coopération peut être envisagée dans ce domaine ; je le souhaite », a dit le ministre.

« Nous réfléchissons activement aussi à des coopérations dans les domaines de l’énergie, du logement, de la formation, du tourisme, de l’urbanisme et des transports. Les autorités algériennes ont défini un plan de développement ambitieux et nous nous inscrivons dans ce cadre », a enfin indiqué Laurent Fabius.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email