-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’association Sirius prévoit le début du ramadhan samedi

L’association Sirius prévoit le début du ramadhan samedi

Se basant comme à son habitude sur des données purement scientifiques, l’association Sirius prévoit le premier jour du ramadhan 1438 le samedi 27 mai.

Selon un communiqué diffusé hier par l’association présidée par le Pr Jamel Moumouni, enseignant au département de physique à l’université Mentouri de Constantine ets vice-président de l’Union arabe d’astronomie et des sciences de l’espace, toutes les conditions météorologiques prévues pour la veille, soit le jour du doute, seront favorable pour permettre de voir le croissant du mois de ramadhan.

Toutefois, le physicien tient à préciser que seul le Comité des croissants lunaires du ministère des Affaires religieuses est habilité à émettre la fatwa sur la date effective du début du ramadhan.

Selon les explications du président de l’association, la nuit du 29 du mois de chaâbane ou « Nuit du doute « étant pour l’Algérie le vendredi 26 mai 2017, il sera possible pour l’Algérie et le monde arabe de voir le croissant du mois de ramadhan 1438 ce jour-là.

En effet la conjonction lunaire (l’instant où la lune sera le plus proche de la ligne terre-soleil), ayant lieu le jeudi 25 mai à 20h44 d’Algérie et donc l’âge du croissant lors du coucher du soleil le vendredi soir sera suffisant pour qu’il soit visible assez facilement pour des observateurs expérimentés pour la partie nord de l’Algérie et facilement pour la partie sud. Si le croissant est effectivement observé, le premier jour du ramadhan devrait être le samedi 27 mai pour l’Algérie.

Le seul cas de figure qui nécessiterait, prévoit-il, de compléter le mois de chaâbane à trente jours et donc de débuter le mois de ramadhan le dimanche 28 mai serait que les conditions météo et atmosphériques soient mauvaises pour toute l’Algérie, ce qui en cette période de l’année et pour un vaste territoire comme notre pays est fortement improbable. Les pays du Golfe en général feront face, quant à eux, poursuit le communiqué de l’association, à un potentiel dilemme.

En effet, la Nuit du doute étant pour eux le jeudi 25 mai alors que la Lune naîtra après le coucher du soleil ce jour-là, il sera strictement impossible de voir en toute logique un croissant qui ne sera pas encore né. Cependant l’expérience des années précédentes nous fait redouter la possibilité qu’il soit « vu » malgré tout.

Cependant, s’ils n’entérinent pas un croissant invisible chez eux le jeudi 25 mai, ces pays devraient compléter le mois de chaâbane et annoncer le premier du Ramadhan le samedi 27 mai 2017. Notons que cette situation où le jour du 29 de chaâbane diverge, est dû au fait, comme on peut s’en assurer facilement dasn des éphémérides, qu’ils ont débuté le mois du Chaabane un jour avant, ce qui était astronomiquement possible.

La conjonction lune – soleil ayant lieu la veille de la Nuit du doute, l’âge du croissant lunaire pour l’Algérie et les pays dont le vendredi 26 mai correspond au 29 du mois de Chaâbane sera suffisant pour être vu sans problème à l’œil nu. Aussi nous dirigeons-nous vers un début du Ramadhan le samedi 27 mai 2017 pour l’Algérie.

Pour les pays arabes qui, en général (à part le Maroc et Oman), suivent l’Arabie Saoudite, nous espérons que la raison prévaudra et qu’il ne soit pas déclaré vu un croissant invisible le jeudi soir, ce qui leur permettra de débuter le mois de jeûne probablement avec nous. Pour les autres pays d’Afrique, la visibilité du croissant est entre bonne et très bonne le vendredi toujours.

Pour les pays musulmans d’Asie, la visibilité est possible le vendredi à divers degrés de difficulté, et ils devraient donc tous annoncer le mois le samedi 27 mai 2017. Sauf à entériner un croissant invisible le jeudi pour certains pays, le monde musulman devrait pouvoir converger vers un début de Ramadhan le samedi 27 mai, conclut le communiqué.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email