-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’Association El Baraka rend hommage aux victimes

L’Association El Baraka rend hommage aux victimes

Le nombre élevé des accidents de la route en Algérie interpelle tous les secteurs gouvernementaux et la société civile à la conjugaison des efforts pour trouver des solutions urgentes afin de mettre fin au terrorisme routier ;

C’est du moins ce qu’a affirmé, hier, Mme Flora Boubergout, présidente de l’association nationale de soutien aux personnes handicapées « El Baraka », à l’occasion de la célébration de la journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route Une journée décrétée par l’ONU le 11 mai 2011, s’inscrit dans l’initiative de faire de la décennie 2010-2020 celle de la sécurité et de la prévention routière.

Cette manifestation qui se veut comme un hommage aux victimes de la route, a été célébrée à Sétif par l’Association El Baraka, en collaboration avec un consortium d’associations constituées en réseau appelé Amena.

Engagée dans la lutte contre la violence routière, Mme Boubergout, qui s’est déplacé, hier, à notre rédaction a indiqué que le but à travers la célébration de cette journée, comme l’indique son intitulé, « était de rappeler les séquelles endurées par les victimes des accidents de la route et les contraintes qu’elles vivent au quotidien, du fait des handicaps qui en découlent » .

Avec plus de 4 200 morts et 3 000 handicapés par an, nous sommes dans une guerre non déclarée, a-t-elle estimé. « Il faut arrêter l’hécatombe. En tant qu’association, nous prônons la prévention, et, à ce titre, nous menons une campagne sans merci contre ce type de terrorisme qui continue à mettre sur un fauteuil roulant plus de 3.000 personnes par an » , a-t-il souligné. 

Et d’ajouter : « Seule une politique nationale de prévention routière est à même de venir à bout de ce fléau ». La présidente d’El Baraka a tenue à rappeler, que l’association a été invitée par le ministre des Transports à participer à la semaine de sensibilisation et de prévention routière, lancée la semaine passée à Boumerdès.

« Cette journée a été l’occasion d’actualiser le débat avec, notamment, l’intervention de communicants issus des autorités, de la Protection civile et du corps médicalé », a fait savoir la présidente de l’association. Dans le cadre de ses activités, l’association El Baraka organisera prochainement la journée mondiale des personnes handicapées dans la wilaya de Tizi-Ouzou.

Il faut rappeler, que l’Association El Baraka, depuis sa création, s’est assigné comme objectifs la prévention, la sensibilisation et la communication avec les milliers de visiteurs du salon sur les conséquences de la violence routière.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email