-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’assassinat de l’ambassadeur de Russie a été préparé

L’assassinat de l’ambassadeur de Russie a été préparé

Le Jeune Indépendant : Qui est derrière l’assassinat de l’ambassadeur russe à Ankara ? 

Zine Cherfaoui : Un certain nombre d’éléments laissent penser que l’assassinat de l’ambassadeur de Russie à Ankara a été préparé, commandité et mené par des éléments de Daech.

Avant de tirer au pistolet sur l’ambassadeur, l’élément de la police, ou du moins celui qui a exécuté l’acte, a parlé d’Alep la « martyre », etc. On peut donc penser qu’il s’agit d’un acte de vengeance. Si cette piste est retenue, il y a une autre piste qui suggère que l’acte est loin d’être inscrit à la seule responsabilité de la nébuleuse terroriste.

Dans un discours donné ce matin (ndlr : mardi 20 décembre), le président Vladimir Poutine se disait persuadé que « l’assassinat est une provocation ». Il a parlé clairement de « provocation ». Selon le chef du Kremlin, « l’acte est destiné à dynamiter les relations turco-russes ».

Peut-on estimer que les relations entre ces deux pays sont « bonnes » ?

Je préfère parler d’un ‘’réchauffement’’ dans les relations de ces deux pays, perceptible d’ailleurs depuis ces derniers mois. Poutine a parlé aujourd’hui de parties qui veulent coûte que coûte saper les efforts de règlement de la crise syrienne. En décodé qu’est ce que cela veut dire ? Moscou ne peut éviter de faire le lien de l’assassinat de son ambassadeur à Ankara avec la très importante rencontre prévue au lendemain de l’assassinat à Moscou. 

Une rencontre devant réunir Turcs, Russes et Iraniens pour discuter de la crise syrienne. Aux yeux des Russes, il est possible que cet acte ait été commis pour saborder cette rencontre qui évince du conflit syrien les Occidentaux.

Est-ce un signe de lassitude si l’on se réfère aux nombreuses rencontres sur la Syrie en Occident, mais n’ayant rien apporté de concret sur le terrain ?

Il faut savoir que pour la première fois, dans une rencontre consacrée à la Syrie, on ne trouve plus d’acteurs occidentaux. On retrouve uniquement des acteurs régionaux. En filigrane, Vladimir Poutine a laissé entendre que l’acte d’assassinat d’Ankara a pu être commandité par des puissances extrarégionales, hostiles à la Russie.

Moscou, par le biais de l’agence officielle Sputnik, se pose la question : « A qui profite le crime » ? Les Russes ont-ils raison de se poser cette question ?

C’est la question que se pose n’importe quel enquêteur à chaque fois qu’il y a un crime. Il faut savoir que cet assassinat a lieu dans un contexte précis, qui suggère un nouveau rapport de forces sur le terrain. Celui de la Syrie, bien évidemment. Depuis ces derniers temps, l’armée gouvernementale syrienne a pu regagner plusieurs villes qui étaient aux mains des terroristes.

Les derniers évènements montrent aussi qu’il y a les prémices d’une victoire sur le terrorisme en Syrie. Effectivement, c’est une question très légitime. En assassinant l’ambassadeur de Russie à Ankara, les commanditaires ont essayé d’abord de casser le couple qui commençait à se créer entre la Russie et la Turquie.

Par la voie de son ministre des Affaires étrangères, l’Algérie a félicité la Syrie d’avoir vaincu le terrorisme à Alep. Quelle lecture en faites-vous ?

La déclaration a été faite par le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de la République algérienne, M. Ramtane Lamamra. L’Algérie est un pays qui a énormément souffert du terrorisme.

La population algérienne a enduré dans sa chair, durant plus de 15 ans. On a à peu près 87 000 morts. C’est lamentable. Au plan financier, le terrorisme a coûté à l’Algérie plus de 20 milliards de dollars. S’il existe un pays, aujourd’hui, qui comprend au mieux les Syriens, c’est bien l’Algérie.

La déclaration de M. Ramtane Lamamra, qui est motivée, qui est objective, s’inscrit dans la logique d’un pays (le nôtre) qui a souffert d’un terrorisme des plus sanguinaires. Je pense que, comme le dit Lamamra, les syriens gagneraient à discuter ensemble pour aller à la paix. Pour reconstruire leur pays. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email