-- -- -- / -- -- --
Monde

L’armée syrienne prépare une offensive sur Deir ez-Zor et Raqqa

L’armée syrienne prépare une offensive sur Deir ez-Zor et Raqqa

Les forces syriennes soutenues par l’aviation russe préparent une offensive en direction de Deir ez-Zor et de Raqqa, a annoncé aux journalistes l’ambassadeur de Russie auprès de l’Onu à Genève Alexeï Borodavkine.

Le diplomate a rappelé qu’en vertu de la résolution 2254 du Conseil de sécurité de l’Onu le régime de cessez-le-feu en Syrie ne concerne pas les groupes terroristes tels qu’Etat islamique (Daech) et Front al-Nosra. « La résolution stipule en plus que ces terroristes doivent toujours être combattus jusqu’à leur élimination. C’est ce que font les forces armées syriennes avec le soutien des forces aériennes russes.

Ces démarches ont permis de libérer Palmyre, et des offensives en direction de Deir Ezzor et de Raqqa sont actuellement en cours de préparation », a fait savoir M. Borodavkine. Auparavant, l’envoyé spécial de l’Onu sur la Syrie Staffan de Mistura a appelé la Russie et les Etats-Unis à élaborer une nouvelle initiative en vue d’empêcher une escalade du conflit dans le pays.

De son côté, le premier ministre syrien Wael al-Halki a pointé les pays qui tentent de détruire l’infrastructure et l’économie du pays en armant les terroristes. « Nous constatons que l’Arabie saoudite, la Turquie et le Qatar ainsi que des pays occidentaux comme la Grande-Bretagne et la France n’ont aucune envie de promouvoir le règlement politique en Syrie.

Au contraire, ils contribuent à l’escalade de l’activité terroriste », a déclaré M.al-Halki aux agences russes. Selon lui, plus de 5.000 djihadistes ont franchi la semaine dernière la frontière turque et ont pénétré dans les provinces syriennes d’Alep et d’Idlib. Il a noté également que les pays en question s’efforçaient de torpiller les capacités de subsistance des Syriens et de réduire la Syrie au statut d’Etat en faillite.

Le premier ministre s’est cependant félicité de leur échec survenu grâce aux efforts de l’armée, de la population et des dirigeants syriens avec le président el-Assad à leur tête, ainsi que des amis de la Syrie, à savoir la Russie et son président Vladimir Poutine.

D’après les données dont disposent les Nations unies, en dépit du régime de cessez-le-feu en vigueur, la situation en Syrie s’est sérieusement aggravée ces dernières semaines. Un Syrien est abattu toutes les 25 minutes, et un blessé toutes les 13 minutes. Au total, plus de 270.000 personnes ont trouvé la mort depuis le début de la guerre en Syrie en mars 2011. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email