-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’ANP sur le point de neutraliser les terroristes

L’ANP sur le point de neutraliser les terroristes

L’Armée nationale populaire (ANP) est sur le point de venir à bout définitivement du terrorisme, a affirmé jeudi à Béchar le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP.

« Nous sommes au sein de l’ANP, digne héritière de l’Armée de libération nationale, sur le point de relever le défi et de venir à bout définitivement du terrorisme, pour que sa place ne soit plus qu’aux oubliettes de l’histoire », a indiqué Gaïd Salah au deuxième jour de sa visite de travail et d’inspection à la 3e Région militaire (RM) à Béchar, cité par l’APS.

L’ANP œuvrera également, sous les orientations du Président de la République, « à remporter l’enjeu de parachèvement de l’édification d’une armée nationale forte, moderne et dissuasive, dont l’épine dorsale n’est que sa ressource humaine consciente de sa dimension historique et nationale, qui opte pour la science et le savoir comme procédé, le travail laborieux et fructueux comme moyen et la sauvegarde de l’Algérie comme objectif et finalité », a-t-il ajouté.

Le général de corps d’armée a assisté, au siège de Commandement du secteur opérationnel centre de Bordj Akid-Lotfi, à un exposé présenté par le commandant dudit secteur, pour tenir ensuite une rencontre avec ses cadres et personnels et prononcer une allocution à l’ensemble des éléments de la région, à travers laquelle il les a exhortés à suivre l’exemple de la génération de Novembre « qui a érigé l’épopée de notre Glorieuse Révolution de Libération » et à « s’exceller dans l’accomplissement de leurs missions pour la sauvegarde de la sécurité et la stabilité de l’Algérie ». 

« A vrai dire, telles sont les valeurs historiques et révolutionnaires que je ne me fatigue jamais d’évoquer devant vous et devant tous les personnels militaires », a-t-il dit. Epine dorsale de la nation, l’Armée nationale populaire est la mieux équipée et la plus aguerrie au combat dans la région Maghreb-Sahel.

Des sources dignes de foi évoquent le déploiement de pas moins de 60.000 soldats le long de frontières est de l’Algérie, et ce dès mai 2013. L’objectif est de contrer toute menace terroriste provenant notamment de Libye.

Cette présence tout le long de la frontière a permis non seulement de saisir d’importantes quantités d’armes de guerre, mais surtout de dissuader tout velléité d’intrusion terroriste.

Gaïd Salah, après avoir rappelé les grandes étapes parcourues sur le chemin du développement et de la modernisation, a mis l’accent sur « la ferme détermination du Haut-Commandement de l’ANP à extirper le fléau du terrorisme de notre pays pour s’occuper de l’édification d’une armée forte et moderne, dont l’épine dorsale n’est que sa ressource humaine qualifiée et compétente ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email