-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’ANIE : Pas d’ingérence dans le contenu des discours des candidats

L’ANIE : Pas d’ingérence dans le contenu des discours des candidats

La campagne électorale pour la présidentielle du 12 décembre sera lancée dans quelques jours. Une période de trois semaines pleines pour les cinq candidats qui devront convaincre, expliquer et surtout débattre avec les citoyens. Or, une telle bataille électorale risque de prendre parfois certaines tournures et connaître des dépassements regrettables.

A ce propos, le responsable de la communication de l’ANIE, Ali Draâ, est intervenu hier sur les ondes de la radio nationale pour expliquer que l’Instance n’a pas vocation à contrôler ou donner des directives aux cinq candidats concernant le contenu de leurs discours de campagne.

« En collaboration avec l’Autorité de l’audiovisuel (ARAV), nous allons tenter d’être équilibrés en partageant le temps de parole de façon équitable et nous allons, dans ce sens, travailler en collaboration avec des responsables des médias publics », précise encore Ali Draâ.

Selon lui, l’ANIE n’a pas à s’ingérer dans les discours des candidats mais néanmoins, espère-t-il, « nous attendons des candidats un discours fédérateur qui ne porte pas atteinte aux constantes de la nation, un discours non raciste et non régionaliste, car chacun des candidats est un potentiel président de la République ».

L’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) a mis en avant son engagement à jouer son rôle lors de la présidentielle du 12 décembre prochain, en coordination avec l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), afin de garantir la réussite du scrutin, un rendez-vous crucial dans l’histoire de la nation.

« L’ARAV s’acquittera de son rôle dans le cadre de ses missions fixées dans la loi 04-14, pour garantir la réussite du scrutin présidentiel, un rendez-vous crucial dans l’histoire de la nation et conformément à la loi organique 07-19 qui prévoit, dans son article 8, une coordination avec l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) pour la répartition équitable de l’accès aux médias audiovisuels nationaux », a souligné l’ARAV. L’Autorité de régulation s’est dite confiante que les différents médias audiovisuels nationaux publics et privés seront au « rendez-vous », au regard du contenu de leur message médiatique à savoir « l’objectivité, l’impartialité et le rejet de la

provocation et de l’alarmisme », et « seront à la hauteur de cet événement qui représente la concrétisation de la solution constitutionnelle à la crise que connaît le pays, à travers l’élection d’un président de la République jouissant de la légitimité populaire pour exercer ses différentes prérogatives constitutionnelles, et guider le pays vers la réalisation des réformes prévues dans les différents domaines de manière à renforcer l’unité du peuple et à dynamiser le processus du développement global ».

Dans le même cadre, l’ARAV a estimé que la prochaine présidentielle « constitue une étape cruciale, étant la solution constitutionnelle d’une crise multidimensionnelle, notamment son volet institutionnel », saluant la création de l’ANIE qui « répond au principe de la souveraineté du peuple à travers des élections libres, transparentes, pluralistes et loyales qui reflètent la volonté du peuple et son choix réel ».

Pour rappel, c’est ce samedi que les cinq candidats seront réunis en présence de hauts responsables des services de sécurité et du PDG d’Air Algérie, au siège de l’ANIE. Le président de cette autorité devra leur proposer à la signature une charte d’éthique et de déontologie des pratiques électorales. Les détails de cette charte n’ont pas encore été dévoilés. Mais, aux dires des observateurs, il n’y a eu aucune irrégularité jusqu’à maintenant, depuis l’annonce des intentions de candidature de la part des postulants à la magistrature suprême, même si on a relevé une seule fausse note, qualifiée de provocation politique et presque gratuite, lancée par Benflis à l’endroit de Tebboune. La précampagne électorale est souvent émaillée de ce genre d’incidents, de dépassements verbaux et d’insultes, voire d’accusations et d’attaques subjectives.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email