-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’ancien journaliste Mohamed Baghdadi succombe au Covid-19

L’ancien journaliste Mohamed Baghdadi succombe au Covid-19

L’ancien journaliste au quotidien “El Moudjahid”, Mohamed Baghdadi est décédé mercredi soir à Blida à l’âge de 79 ans des suites du nouveau coronavirus (Covid-19), a annoncé jeudi sa famille.

Actif dans plusieurs domaines, notamment la peinture et le théâtre, le défunt était aussi journaliste au quotidien « El Moudjahid » où il a été à la tête de la rédaction culturelle de 1970 à 1990, avant de prendre sa retraite.

Né en 1941, Mohamed Baghdadi, a entamé son parcours en 1967 avec une première exposition de ses tableaux. Ensuite, il a suivi une formation en théâtre et participé à plusieurs feuilletons algériens, tout en contribuant à l’écriture des scénarios.

Suite à cette triste nouvelle, le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement, Amar Belhimer a adressé avant-hier, ses condoléances “les plus peinées ” à la famille de l’ancien journaliste.

« En cette douloureuse circonstance, le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement, ainsi que l’ensemble des cadres et des personnels du secteur adressent leurs condoléances les plus attristées à la famille du défunt », a-t-il écrit dans un message à la famille de feu Mohamed Baghdadi.

« L’Algérie perd en la personne de Mohamed Baghdadi une figure émérite de la presse nationale et du monde artistique », a-t-il affirmé, soulignant que le défunt avait contribué « tant avec sa plume qu’à l’aide de sa palette, à dessiner les plus belles pages du quotidien El Moudjahid des années durant ».

« La Bonhomie et les compétences professionnelles du défunt faisaient l’unanimité tant au sein des rédactions que sur la scène de l’art », a-t-il ajouté.

Actif dans plusieurs domaines, notamment la peinture et le théâtre, le défunt a exercé aussi en tant que journaliste au quotidien “El Moudjahid” où il a été à la tête de la rédaction culturelle de 1970 à 1990, avant de prendre sa retraite.

Ainsi, la famille de la presse vit ses moments les plus tristes à l’ère du coronavirus, après la perte de deux de ses membres le jour même, de la même épidémie l’ancien journaliste Mohamed Beghdadi et le jeune photographe Firas Zaghez.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email