Lancement officiel de la rentrée scolaire 2023-2024 : Une nouvelle année marquée par des nouveautés – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Lancement officiel de la rentrée scolaire 2023-2024 : Une nouvelle année marquée par des nouveautés

Lancement officiel de la rentrée scolaire 2023-2024 : Une nouvelle année marquée par des nouveautés

Plus de 11 million d’élèves des trois paliers de l’éducation nationale ont repris, ce mardi, le chemin de l’école dans une ambiance festive, pour une nouvelle année scolaire, dont le coup d’envoi officiel a été donné par le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, depuis la wilaya d’El-Bayadh.

Lors de la conférence de presse qu’il a animée après avoir donné le coup d’envoi de la rentrée scolaire, le ministre, tout en en estimant qu’il était trop tôt pour faire une évaluation de cette rentrée, a déclaré qu’« elle sera réussie compte tenu d’une forte mobilisation intersectoriel et des préparatifs engagés sur les plans matériel, humain, pédagogique et structurel pour accueillir les élèves dans des conditions optimales » .

Concernant les nouveautés de cette rentrée, il a révélé que les inscriptions des candidats aux examens scolaires nationaux dont celui du Baccalauréat débuteront en novembre prochain. Abordant l’introduction de l’éducation routière dans les trois cycles, le ministre a affirmé que cette matière sera enseignée sans augmentation du volume horaire. En outre, il a annoncé la mise en place d’une plateforme numérique pour alerter les parents des absences de leurs enfants par SMS.

Quant au recrutement de personnel pédagogique, il a indiqué que le secteur a employé 3587 enseignants diplômés des écoles supérieures des enseignants, plus de 12 000 enseignants d’éducation physique et sportive et plus de 4000 nouveaux enseignants de la langue anglaise pour les élèves de la quatrième année primaire.

Concernant les mesures prises pour l’enseignement de l’éducation physique et sportives, il a souligné qu’afin de « mener à bien cette mission, nous avons aménagé des terrains de sport pour 83% de ces écoles primaire et 17% ont bénéficié des infrastructures des autres écoles et d’autres terrain à proximité », confiant qu’« il nous reste plus que 50 écoles dans trois ou quatre wilayas qui ne disposent pas d’infrastructures sportives mais nous allons régler ce problème avant jeudi ».

Au final, le ministre a appelé, la famille de l’éducation nationale, le partenaire social et les parents d’élèves à davantage de coopération et de coordination pour accompagner l’effort national visant à promouvoir l’école algérienne.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email