-- -- -- / -- -- --
Nationale

Lancement d’une enquête épidémiologique à Tizi-Ouzou

Lancement d’une enquête épidémiologique à Tizi-Ouzou

Le wali de Tizi-Ouzou, Mahmoud Djemaâ, a lancé,ce mercredi, une enquête épidémiologique approfondie suite à la montée inquiétante de la courbe des porteurs du Covid-19 qui a atteint mardi dernier le nombre de 80 dans la wilaya.

Afin de s’assurer de la fiabilité de cette enquête, le wali a ordonné qu’elle soit menée à la manière policière, autrement dit, l’épidémiologiste enquêteur doit relever auprès du sujet suspecté tous les détails concernant ses gestes et contacts ainsi que les espaces fréquentés lors des derniers jours précédents l’apparition des symptômes virales.

Il est à relever que dans la ville des genêts les règles de prévention ne sont pas toujours respectées par de nombreux citoyens. Dans les marches des fruits et légumes du centre-ville, la distanciation entre individus, qui est d’au moins un mètre selon les recommandations émises à cet effet, n’est aucunement respectée.

Les contacts corporels sont fréquents notamment durant la matinée. Il est aussi vrai que souvent, pour se frayer un chemin il faut jouer des coudes. Dans les postes et les banques avant les heures d’ouverture, les contacts corporels sont aussi flagrants. Compte tenu du fait que les banques et les postes ferment leurs guichets à 12h00, les citoyens, soucieux d’être servis à temps, font de grands rassemblements devant les portails d’entrée dès 8h00 du matin. Par ailleurs, rares sont les citoyens qui portent des maques ou des bavettes de protection.

Nombreux sont ceux qui donnent l’impression d’oublier l’existence même du coronavirus pendant qu’ils font leurs achats au marché ou font la queue devant le portail des établissements publiques ou bancaires. Il n’est pas exclu que dans de telles circonstances, un sujet porteur du Covid-19 puisse contaminer les autres. Il est à noter que, selon des virologues, le porteur du Covid-19 ne se rend compte toujours de sa situation de porteur de ce virus qu’une fois qu’il commence à ressentir ses effets symptomatiques. Et quand cette situation survient, le sujet concerné ne sait évidement ni où il a pu être contaminé ni combien de personnes il a pu lui-même contaminer à son tour.

C’est aussi pour cette raison que la wilaya de Tizi-Ouzou ne cesse d’enregistrer des cas positifs. A titre informatif, lors de la journée de mardi dernier, sur les 30 cas suspects 10 se sont avérés positifs après avoir subi les tests. On s’interroge combien parmi ces dix porteurs du Covid-19 ont eu des contacts directs avec d’autres personnes hormis les membres de leurs propres familles. Certains sujets porteurs du Covid-19, tout en se sachant malades hésitent à se rendre à l’hôpital tandis que d’autres souffrent de la phobie de l’hospitalisation. C’est pourquoi, d’aucuns considèrent que le rôle des épidémiologistes enquêteurs est p

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email