-- -- -- / -- -- --
Nationale

Lancement du projet cartographique de la wilaya de Médéa

Lancement du projet cartographique de la wilaya de Médéa

La Chambre de commerce et d’industrie du Titteri a été choisi par sa tutelle pour le lancement d’une étude cartographique de la wilaya de Médéa, dont les données seront mises à la disposition des utilisateurs et des investisseurs.

Dans son exposé des motifs, la Chambre présente le projet de cartographie économique comme une démarche pour « la création d’une plate-forme ou un portail numérique permettant la diffusion de l’information économique de l’Algérie ».

Choisie par la Chambre algérienne de commerce et d’industrie(CACI) pour le lancement du projet cartographique, l’étude va consister à collecter les données statistiques auprès des institutions publiques, principales sources de production de l’information économique.

L’étude revêt une grande importance compte tenu du volume d’informations qu’elle fournira aux utilisateurs sur les potentialités naturelles de la région et les opportunités offertes en matière d’investissement productif et de service.

Pour les promoteurs du projet, il s’agit de mener « un travail de fond » basé, dans une première phase sur « la conceptualisation du projet », et ce en recueillant les données élaborées par les services locaux concernés.

 Il convient de souligner que la wilaya de Médéa possède d’importants atouts qui font son attractivité, dont le foncier industriel qui ne fait pas défaut quand on sait qu’une superficie de 818 ha a déjà été réservée aux projets d’investissement.

Le secteur agricole offre, lui aussi, de nombreuses opportunités après la création de nouveaux périmètres agricoles localisés dans les zones steppiques, notamment à Boughezoul, Bouaiche, Aziz, Aïn Boucif et Sidi Damed.

L’étude cartographique de la wilaya consiste à mettre en place un diagnostic qui est considéré comme un préalable à toute action locale visant à « augmenter la capacité des acteurs du territoire à mieux maîtriser les processus qui les concernent ».

C’est par ce biais qu’il sera possible de trouver les conditions appropriées pour mettre en « synergies les potentiels du territoire (ressources naturelles), les ressources humaines (qualifications) et leur insertion dans les orientations de l’aménagement du territoire (infrastructures, programmes spécifiques de développement …).

C’est une démarche dont les retombées permettent une meilleure valorisation du patrimoine et un développement équilibré des espaces territoriaux. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email