-- -- -- / -- -- --
Nationale

Lancement des projets de construction des hôpitaux de Bouzeguène et Aïn El-Hammam

Lancement des projets de construction des hôpitaux de Bouzeguène et Aïn El-Hammam

Après une visite de travail et d’inspection, consacrée ce lundi au Centre de lutte contre le cancer (CLCC) de Draâ Ben Khedda, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui, s’est rendu à Bouzeguène, où il a procédé à la pose de la première pierre de la construction d’un hôpital de 60 lits. Le ministre a ensuite pris la direction de Aïn El-Hammam pour procéder à la pose de la première pierre de la construction d’un hôpital de la même dimension que celui de Bouzeguène. Le Pr Mokhtar Hasbellaoui s’est ensuite rendu aux Ouadhias pour constater de visu l’état d’avancement des travaux de l’hôpital.

Notons qu’à chacune de ses haltes, le ministre a insisté sur « le grand intérêt qu’accorde Son Excellence le président de la République au secteur de la santé ».

De retour à Tizi Ouzou, le Pr Hasbellaoui s’est contenté de faire une déclaration. Autrement dit, il n’y a pas eu de conférence de presse, contrairement à ses confrères, lors des précédentes visites ministérielles. La séance de travail qu’il a présidée, et qui a regroupé les cadres de son secteur, a été frappée, au grand dam de la presse, du sceau du huis clos. Le Pr Hasbellaoui s’est montré peu loquace sur des projets de son secteur, alors que la presse s’attendait à des éclaircissements sur ces chantiers en cours, ainsi que des chiffres. En effet, en dépit de notre insistance à obtenir une réponse de sa part sur l’avenir du projet portant sur le deuxième CHU de Tizi Ouzou, le ministre de la Santé n’a rien dit. Il s’est contenté de révéler son intention de saisir le Premier ministre pour lui demander le dégel des projets portant sur l’hôpital de Souk El-Thenine et le Complexe mère-enfants.

Le Pr Mokhtar Hasbellaoui n’a également pas évoqué les projets, portant sur la construction de deux hôpitaux, l’un à Mekla et l’autre aux Ouacifs. Ces deux projets pour rappel, sont aussi frappés d’une décision de gel. Notons enfin que concernant le deuxième CHU de Tizi Ouzou, sa réalisation relève de l’utopie, selon des indiscrétions au fait du dossier. Du moins, dans l’immédiat.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email