-- -- -- / -- -- --
Nationale

Lancement de la 3e édition de la foire du miel de Kabylie

Lancement de la 3e édition de la foire du miel de Kabylie

La place de l’ex-APC de Tizi Ouzou abrite depuis hier, et ce jusqu’au 14 de ce mois, la foire du miel de Kabylie dans sa troisième édition.

C’est le secrétaire général de la wilaya qui, au nom de Mohamed Bouderbali, a donné le coup d’envoi de cette manifestation apicole, laquelle a attiré un public très nombreux. L’activité apicole, devons-nous rappeler, est devenu depuis quelques années déjà un réel segment économique.

Par conséquent, cette manifestation, à laquelle ont pris part pas moins de 30 exposants, tous de gros producteurs de miel, a dépassé largement le pan purement folklorique où, hélas, certaines organisations « excellent » encore. Et pour preuve, cette troisième édition de la foire du miel est entièrement financée par les apiculteurs exposants.

Selon Ramdane Ladaouri, président de la commission de l’agriculture de l’APW, le coût de cette manifestation d’une dizaine de jours est d’un montant de 700 000 DA. Notre interlocuteur a précisé que l’APW n’a fait qu’accompagner et orienter les manifestants.

De même concernant la Chambre d’agriculture de la wilaya, la Chambre de l’artisanat et des métiers ainsi que la direction des services agricole (DSA) de la wilaya. Ces organismes et institutions n’ont fait qu’octroyer l’espace aux apiculteurs pour organiser leur foire et, bien entendu, les accompagner dans les perspectives de recherches d’autres opportunités commerciales.

Il est à relever également que l’économie apicole dans la wilaya de Tizi Ouzou, données chiffrées à l’appui, est exponentielle. En effet, au cours de la saison 2014-2015, la production de miel a été de 2 880 quintaux. La saison d’après, c’est-à-dire l’année d’exercice 2015-2016, la production a presque doublé puisque la récolte a été de 4.909 quintaux.

Et selon nombre d’estimations, cette saison 2016-2017 sera meilleure que celle de la saison passée. Notons enfin que l’offre répond aux goûts des consommateurs, et ce tant en variétés et qualités du miel qu’en prix.

Naturellement, le prix dépend de la qualité et de la variété du produit. Les prix proposés varient entre 2 300 et 5 500 DA le kilogramme. Selon bien des avis, le miel « noir « est le plus recherché tant ses vertus thérapeutiques sont nombreuses.

Il reste cependant que le goût varie d’une personne à une autre. Autrement dit, une personne peut avoir une préférence pour le miel d’eucalyptus alors qu’on dit souvent que le miel du jujubier est le mieux indiqué. La gelée royale est classée aussi dans la catégorie du miel de super-luxe.

Dans tous les cas, cette foire du miel, qui est initiée par la Coopérative apicole de la wilaya de Tizi Ouzou, répond à tous les goûts et à toutes les bourses.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email